Les chefs d’établissements de l’ESU appelés à soutenir la promotion de la femme enseignante du supérieur

0
221

Kinshasa, 12 février 2021(ACP).- Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka Losendjola, a appelé dans une note circulaire parvenue vendredi à l’ACP, tous les chefs d’établissements de son secteur à soutenir le projet de la promotion de la femme enseignante du supérieur.

Il a signifié que ce projet est initié par le « Cercle Sophie Kanza », regroupement des femmes professeurs  d’université et la plate-forme de l’Université de Liège/Belgique (PACODEL).

Le ministre Thomas Luhaka a dit accompagner les activités de ces deux structures  qui entrent dans le cadre de la stratégie sectorielle de l’éducation, avant d’inviter les établissements de l’ESU à participer à l’enquête qui sera organisée par les deux structures en ligne sur la condition de la femme enseignante du supérieur.

Le cabinet du ministre nie avoir  nommé le Pr Oyangandji Dimandja recteur de l’Université de Lodja

Par ailleurs, le cabinet du ministre de l’ESU dément à travers un communiqué parvenu vendredi à l’ACP, la signature d’un  document  portant nomination du  Pr Oyangandji Dimandja au poste de recteur de l’Université de Lodja.

Selon ce communiqué, le cabinet dément formellement cette information et signale que ce document est faux en écriture. Le cabinet se réserve le droit de saisir les instances judiciaires  afin que les responsables de cet acte ignoble répondent de leurs actes.

Selon le directeur de cabinet du ministre de l’ESU, le Pr Barthélemy Pangadjanga qui a signé le communiqué, le ministre de l’ESU invite la communauté universitaire de Lodja à la sérénité et signale que le Pr Oyangandji Dimandja, député provincial de son état, ne peut assurer pour le moment, les fonctions de gestionnaire d’un établissement de l’ESU. ACP/Kayu/May