Le gouvernement gabonais durcit des mesures  face à la deuxième vague de Covid-19

0
256

 Kinshasa, 13 février 2021 (ACP).-  Le gouvernement a annoncé vendredi 12 février le durcissement des mesures contre la propagation du Covid-19 en instaurant un couvre-feu dès 18 heures ; plus de déplacements sans autorisation spéciale hors de Libreville et ses environs ; les vols internationaux limités à deux par semaine et par compagnie ; amende ou fermeture d’un mois pour les commerces qui ne respecteront pas les mesures barrières, ont annoncé samedi les médias locaux.

Ces annonces ont été faites, selon les sources,  lors d’une conférence de presse organisée par le Premier ministre avec la participation de plusieurs membres du gouvernement.

« Le couvre-feu prend effet à partir de demain 18h jusqu’à 5h du matin. » C’est le ministre de l’Intérieur qui a officialisé l’annonce que tous les Gabonais redoutaient. Lambert Noël Matha a encore annoncé le reconfinement de Libreville et ses environs.

« Partir de Libreville pour l’intérieur du pays sera assujetti à la délivrance d’autorisations spéciales mais également à un test Covid négatif d’une validité d’une semaine. »

Pour sa part, le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong a expliqué que le durcissement des mesures fait suite à la menace des nouveaux variants du Covid-19 et à la contamination des plus jeunes. « Nous nous rendons compte qu’en janvier, la tranche d’âge comprise entre 10 et 19 ans est de plus en plus touché par la pandémie de Covid-19. »

Le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda a lancé un appel à ses compatriotes pour faire face à la situation. « Le gouvernement lance un appel à la mobilisation générale, à la solidarité nationale. Le gouvernement lance un appel au sursaut patriotique. »

Le Gabon a déjà planifié son plan de vaccination contre le Covid-19, mais aucune information ne circule sur ses négociations avec les fournisseurs de vaccins. ACP/CL/KJI