L’enseignement en ligne, une technologie appropriée pour maintenir les apprenants à niveau

0
179

Kinshasa, 15 février 2021 (ACP).- L’enseignement en ligne demeure  une nouvelle technologie appropriée pour maintenir les apprenants à niveau, car il permet à ces derniers de demeurer toujours en contact avec les matières reçues, ont affirmé des enseignements abordés par l’ACP.

Pour Marco Bamenga, professeur d’économie politique et sociologie africaine au collège Notre Dame d’Afrique dans la commune de Lemba, la situation due  à la pandémie de la Covid-19, émaillée de nombreuses restrictions ont contraint des nations à concevoir des moyens pour occuper les élèves  afin d’une part, de les maintenir à niveau, et d’une part, de leur épargner des loisirs malsains.

Il a indiqué que les cours en ligne sont considérés  comme  des  séances de révision que l’enseignant dispense avant d’attaquer une nouvelle matière. Ils visent la fixation des matières pour les apprenants qui avaient éprouvé des difficultés lors des séances antérieures.  Grâce à cette technologie, ils peuvent facilement étudier, faire leurs devoirs et revoir leurs notes sous  la supervision des parents pour la réussite de cette  opération, a-il-poursuivi.

Pour M Grâce Mayele, fondateur du centre d’anglais « The Génius Cluster », les cours en ligne contribuent à assister les  élèves afin de bénéficier  des enseignements en temps réel  en téléchargeant les différents modules. Une fois connectés, les apprenants se mettent à jour avec des connaissances acquises à l’audio.

Des  inconvénients liés au cours en ligne

Concernant les points défaillants de cette technologie, Grâce Mayele a évoqué  les problèmes liés à l’électricité et  à l’accès à l’internet, en tant qu’obstacles majeurs en défaveur des  élèves vivant dans des milieux reculés du pays.

De son côté, Patrick Ngobani, professeur des Mathématiques au collège «St Etienne» dans la commune de Matete,  pense que la manière d’user de l’internet par des élèves abuse souvent ceux qui s’accrochent aux réseaux sociaux avec tous les inconvénients que cela entraine. Il a plaidé pour une formation permanente du corps professoral et des parents appelés à encadrer leurs enfants. ACP/Kayu/FMB