Ituri : dix-huit morts dans une incursion des ADF à la localité de Ndalya en territoire d’Irumu

0
375

Bunia, 15 février 2021 (ACP).- Le porte-parole du secteur opérationnel des Forces Armés de la République Démocratique du Congo (FARDC) en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo a confirmé lundi le bilan macrabre et provisoire de dix-huit morts suite à l’incursion des combattants des Forces Démocratiques Alliés (ADF)  dans la localité de Ndalya située en chefferie des Walese Vonkutu territoire d’Irumu.

Il a expliqué que parmi les dix-huit (18) personnes figurent onze (11) civils lâchement tuées par ces terroristes, quatre(4) éléments des ADF neutralisés par les FARDC et trois(3) vaillants militaires de l’armée tombés sur le champ d’honneur.

Le lieutenant Jules Ngongo a rassuré que pour le moment la situation est maîtrisée par la force régulière avant d’ajouter é «nous contrôlons cette localité et l’ennemi comme toujours se retire dans la brousse. Comme il y a un renfort en homme, nous continuons à poursuivre l’ennemi  pour que nous puissions mettre notre population hors de danger de ces renégats».

Concernant les circonstances de cette incursion il a affirmé que ces terroristes comme dans leur méthode abjecte se sont dissimulés parmi la population afin de prendre la peau de celle-ci pour massacrer  les fidèles de l’église catholique locale qui sortaient de la messe dominicale.

Il a indiqué que dans leur fuite devant la puissance de feu de l’armée ces malfrats ont pillé plusieurs boutiques et pharmacies pour se ravitailler en vivres et produits pharmaceutiques comme ils ont l’habitude de le faire mais a-t-il souligné à l’issue de cette contre-offensive de l’armée un bilan très lourd est attendu dans le camp ennemi.

En date du 14 janvier 2021 au village Abembi, dans l’entité coutumière sous examen quarante-six pygmées ont été massacrés par ces terroristes, renseigne-t-on. ACP/Kayu/FMB/MNI