Motema Pembe gère à bon escient son effectif réduit à la Coupe de la Confédération

0
105

Kinshasa, 15 févr. 2021 (ACP).- Le DC Motema Pembe de la RD Congo a géré à bon escient son effectif réduit contre Al Ahly Benghazi de la Libye, dimanche 14 février au Caire, en Egypte, lors des barrages aller de la 18ème Coupe de la Confédération, soldé sur la note de 1-1.

Au départ de Kinshasa, à cause de certaines situations et pesanteurs en rapport avec le non enregistrement de nouveaux joueurs, qui lui a été imposé par la Fédération internationale de football association (FIFA), Motema Pembe a dû puiser dans son effectif de la saison dernière pour son match en déplacement au Caire.

A cette difficulté se sont ajoutées l’absence de quelques joueurs, à l’exemple du jeune meneur de jeu Karim Kimvwidi Kiekie, resté à Kinshasa pour lui permettre de récupérer après toute l’instabilité vécue à la suite des tests positifs douteux attribués aux joueurs congolais au Cameroun à l’occasion du 6ème Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de football.

Karim Kimvwidi avait fait partie du trio des Léopards A’ restés au Cameroun, à savoir son co-équipier William Likuta, qui a été du voyage de l’Egypte, et de Philippe Kinzumbi du TP Mazembe. Son absence aurait pu être compensée par la présence de Junior Koné Abou à même de jouer le même rôle. Malheureusement, selon des sources proches du club vert et blanc kinois, l’Ivoirien n’a pas pu  se rendre au pays des pharaons pour des raisons administratives. Il en a été de même de l’avant-centre Sidibe Broulaye.

A l’impossible nul n’étant tenu, l’entraîneur Isaac Ngata a su bien faire avec les éléments en sa possession. Fort de ces arguments et ragaillardi surtout par le come-back du portier Barrel Mouko, qui a du reste enrayé un penalty de la dernière chance d’AL Ahly Benghazi, l’entraîneur Ngata a su monter un groupe, qui a répondu aux attentes des Congolais, particulièrement de ses sympathisants. D’aucuns qualifient  le résultat nul ramené du Caire de positif en prévision du match retour.

Un nul vierge entre les deux équipes au match retour dimanche 21 février prochain au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, serait bien suffisant pour envoyer Daring à la phase de groupes. Après ce nul du Caire, le plus dur reste à faire à domicile.

V.Club et Mazembe : résultats qui contrastent avec leurs effectifs

Contrairement au DC Motema Pembe, qui a été interdit d’étoffer son effectif par la FIFA, V.Club et Mazembe ont su le faire avec l’incorporation de nouvelles pièces dans leurs rangs en vue de bien aborder la phase de groupes de la 25ème Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF).

Au regard de l’ossature actuelle de chacun de ces deux clubs, rien n’augurait la défaite de V.Club face à Simba SC de la Tanzanie et le nul de Mazembe contre le CR Belouizdad d’Algérie à domicile. Comme pour dire que V.Club et Mazembe ont des effectifs très riches et ne savent qu’en faire. Mais avec des moyens de bord, Daring a su tirer son épingle de jeu.  Du moins, jusqu’ici. ACP/KAZOZO