Renforcement des capacités des détenteurs des droits de l’homme à Bandundu     

0
215

Bandundu, 15 février 2021 (ACP) Une vingtaine des défenseurs des droits de l’homme issus des différentes structures   de ce domaine, à pied d’œuvrer dans la Ville de Bandundu, chef-lieu de la province de Bandundu, ont été renforcé de leurs capacités samedi dernier, au siège de l’ONG ATAS dans cette entité, au cours d’un atelier de remise à niveau qu’a organisé LIDERPROV-LDH à leur faveur.

Me Chirack Muyika, Chef d’Antenne Urbaine de la Commission Nationale des droits de l’homme (CNDH) et orateur du jour, a rappelé à cette occasion le rôle d’un défenseur des droits de l’homme, notamment de sensibiliser et de défendre  les causes des autres, d’orienter les victimes auprès des instances pour obtenir gain de cause et de dénoncer les violations des droits de l’homme.

Il a appelé les activistes des droits de l’homme à se mettre à la hauteur de leur tâche en vue de pérenniser les activités  et d’attirer les partenaires, insistant sur le travail à synergie tout en respectant les principes des droits de l’homme.

En réaction, les défenseurs des droits de l’homme ont évoqué le problème d’une loi devant le protéger  durant l’exercice de leur fonction, en vue d’éviter des contraintes. ACP/Kayu/FMB