La nomination du nouveau Premier ministre saluée par les acteurs politiques et de la société civile

0
473

Kinshasa, 16 février 2021 (ACP).- Plusieurs acteurs politiques et de la société civile ont salué la nomination lundi 15 février 2021, de Jean-Michel Sama Lukonde en qualité de Premier ministre du gouvernement de l’Union sacrée de la Nation, par le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Parmi les messages de félicitations parvenus à l’ACP, figurent ceux de Moïse Katumbi Chapwe, Modeste Bahati Lukwebo, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, Diomi Ndongala, Patrick Muyaya, Julien Paluku, Steve Mbikayi, Jacques Kyabula…

 « Toutes mes félicitations au Premier ministre Sama Lukonde. Je lui souhaite plein succès dans ses lourdes charges parmi lesquelles la paix et la sécurité qui demeurent pour tous les Congolais le défi majeur de l’action gouvernementale. Que Dieu le guide dans ses responsabilités d’Etat ! », a  écrit sur son compte twitter, Moïse Katumbi Chapwe, l’un des proches du Premier ministre à travers la plateforme « Ensemble pour la République ».

Bahati Lukwebo rassure le Premier ministre de son accompagnement

 « Mes sincères félicitations au Premier ministre de la RDC, Jean Michel Sama Lukonde. Il peut compter sur notre accompagnement pour le bien du peuple congolais », a indiqué via son compte twitter, l’informateur et sénateur Modeste Bahati Lukwebo.

Le Président Tshisekedi a montré qu’il est le père de tous les Congolais, selon Gabriel Kyungu

Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a montré qu’il est le père de tous les Congolais, pour avoir nommé Sama Lukonde comme Premier ministre du futur gouvernement de l’Union sacrée de la Nation, a déclaré mardi, le président national du parti de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), Gabriel Kyungu wa Kumwanza, lors d’un point de presse tenu au bâtiment du 30 juin, à Lubumbashi.

Le président du bureau d’âge de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga a, à cet effet, remercié le Président Félix Tshisekedi. « Je rends hommage au Chef de l’État Félix Tshisekedi qui a démontré aux uns et aux autres (Le FCC) que pour lui, la tribu ne lui dit rien. Aujourd’hui, Lukonde n’est pas n’importe quel Katangais, il est originaire d’ici. En nommant Lukonde comme premier ministre, le Président Félix Tshisekedi a démontré qu’il est le Père de tous les Congolais au détriment de tous ses détracteurs qui prônent la division », a-t-il déclaré.

Le président de l’UNAFEC a précisé que Sama Lukonde n’est pas un arriviste mais plutôt « l’homme du moment ». « Sama Lukonde n’est pas un arriviste, c’est un fils d’un grand combattant du Katanga. C’est un choix digne et nous l’attendons à l’œuvre. Et c’est un intellectuel, un jeune, l’homme du moment », a-t-il conclu.

Diomi Ndongala salue l’élévation de Sama Lukonde au rang de Premier ministre

 Le président national de la Démocratie Chrétienne, Eugène Diomi Ndongala a adressé ses hommages et félicitations à  Sama Lukonde.

« Il a plu au Président de la République, Félix Antoine  Tshisekedi Tshilombo d’élever Sama Lukonde au rang de Premier ministre, formateur du Gouvernement de la RDC et de l’Union sacrée de la Nation. Félicitation », a souligné sur son compte twitter, Diomi Ndongala, un allié de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) depuis feu Etienne Tshisekedi.

La nomination de Sama Lukonde montre la volonté du Chef de l’Etat de renouveler la classe politique, selon  Patrick Muyaya

 La nomination de Sama Lukonde montre la volonté du Chef de  l’Etat de renouveler la classe politique, a indiqué mardi le député national Patrick Muyaya via son compte twitter.

« Le Premier ministre doit apporter le leadership technique en complément au leadership politique du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour former une équipe resserrée et porter le vent du brisement autour de 3 réformes principales : électorales, économiques et sécuritaires. L’espoir est  permis », a fait savoir Patrick Muyaya.

Julien Paluku se réjouit de la nomination de Sama Lukonde

 Julien Paluku, ministre sortant de l’Industrie du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba s’est réjouit de la nomination de Sama Lukonde au poste de Premier ministre par le Président Félix Tshisekedi.

« Avec l’ordonnance lue à la Radiotélévision nationale congolaise  (RTNC), la RDC se réjouit de puiser dans sa force tranquille vivante et sa nouvelle énergie pour vivifier et rendre vivace les espoirs des Congolais. Nos sentiments de haute considération à Sama Lukonde, Premier ministre de la RDC », a-t-il indiqué.

Le Premier ministre exhorté à tenir compte de la configuration des forces politiques à l’Assemblée nationale

 Le président du Parti Travailliste (PT), Steve Mbikayi a demandé au Premier ministre de tenir compte de la configuration des forces politiques à l’Assemblée nationale pour éviter les erreurs du passé, a-t-on lu mardi sur son compte twitter.

« Pour éviter les erreurs du passé, nous demandons au Premier ministre nommé de tenir scrupuleusement compte de la configuration des forces politiques à l’Assemblée nationale » a-t-il écrit.

Le Haut-Katanga honoré par le choix porté sur l’un de ses fils

Le gouverneur du Haut Katanga Jacques Kyabula a rendu des hommages les plus déférents et sa gratitude au Président Félix Tshisekedi pour le choix porté sur un digne fils du Haut-Katanga.

 « Au nom de la population haut- Katangaise, le gouverneur dit s’engager à honorer le choix du Président de la République en se montrant à la hauteur des responsabilités confiées à l’un de ses dignes fils, l’actuel Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge », a-t-il dit dans un communiqué parvenu mardi à l’ACP.

 Cette énième nomination d’un « Haut-Katangais », a-t-il dit, démontre une fois de plus, la détermination du Chef de l’Etat à conduire la RDC sur la voie de l’émergence en fédérant toutes les énergies.

 Il a invité les Hauts-katangais à soutenir toutes les actions de Félix Tshisekedi.

« Le devoir sacré des filles et fils haut-Katangais est de lui apporter leur soutien à toutes les actions que vous menez pour le bien-être de tous les Congolais », a assuré Kyabula.

Les Lushois saluent la nomination du Premier ministre  Jean-Michel Sama Lukonde

 La population de Lubumbashi a salué mardi la nomination de Jean-Michel Sama Lukonde à la Primature, qui, pour eux est  une lueur d’espoir.

Cette population, qui croit en un changement durable dans tous les secteurs de la vie, se dit apaisée par le choix d’un jeune dynamique, non conflictuel.

Selon elle, Jean-Michel Sama Lukonde est acceptable à l’intérieur tout comme à l’extérieur du pays car il peut faciliter le renforcement de relations avec d’autres pays.

La population de Lubumbashi souhaite que le nouveau Premier ministre, issu de l’Union Sacrée, ait les mains libres et travaille sans injonctions.

Elle suggère au Premier ministre  de composer un gouvernement constitué de nouvelles figures n’ayant pas un passé chargé pour que les attentes des uns et des autres soient réalisées.

Pour elle, le nouveau gouvernement doit tenir compte de la représentativité de la femme dans les instances de prise de décisions.

« Les jeunes doivent également être représentés et placés au centre de toute action pour un Congo meilleur », soulignent les Lushois.

Sama Lukonde un choix qui exprime la volonté de composer avec la jeunesse, selon Dieudonné Nkishi

 Le président du parti politique « Congo Positif »  Dieudonné Nkishi a déclaré, dans un communiqué remis mardi à l’ACP,  que le choix porté sur Sama Lukonde  en qualité de Premier ministre exprime mieux la volonté du Chef de l’Etat de composer avec la jeunesse congolaise.

« Je salue ce geste très encourageant du Président de la République qui, par le choix d’un jeune, renvoie un signal fort contre la politique de jouissance pour une politique du travail. La jeunesse représente la vigueur. C’est une bonne chose qu’un jeune vienne régler les problèmes des jeunes dont le premier est le chômage », a-t-il dit, tout en adressant ses félicitations au nouveau chef du Gouvernement, le 36ème  Premier ministre que la RDC connait depuis son accession à l’indépendance en 1960.

Pour Dieudonné Nkishi, la nomination d’un jeune à ce poste est un choix qui rallume la flamme de l’espérance qui commençait déjà à s’éteindre.

Résolument engagé dans le combat pour le développement de la société congolaise, l’amélioration des conditions de vie du Congolais, le respect de la Constitution, « Congo Positif » est l’un des premiers partis du Front commun pour la Congo (FCC) à répondre à l’appel du Chef de l’Etat en intégrant officiellement à l’Union Sacrée de la Nation.

Le Premier ministre Sama Lukonde appelé à faire du social sa priorité

 L’Alliance des démocrates fatshistes (ADEFAT) a exhorté le Premier ministre Sama Lukonde Kyenge à faire du social de la population la priorité de son mandant à la tête du Gouvernement.

Le coordonnateur national de cette Asbl, Jean-Louis Kalamba Ngindu l’a fait savoir, mardi lors d’un entretien avec l’ACP, félicitant le nouveau chef du Gouvernement pour sa nomination par le Président de la République.

Plusieurs défis majeurs attendent le nouveau Premier ministre, a-t-il dit, citant entre autres la situation sécuritaire toujours préoccupante dans l’Est du pays, les questions sanitaires liées notamment à la pandémie de la COVID-19, à la maladie à virus Ebola qui a refait surface ainsi que la défectuosité et le manque des infrastructures sanitaires sur l’ensemble du territoire national.

Jean-Louis Kalamba Ngindu a parlé aussi de la relance de l’économie du pays qui impacte sur le social de toute la population.

« Les valeurs morales et les compétences avérées, vérifiées par la force de la jeunesse de Sama Lukonde Kyenge s’avèrent des atouts incontournables qui vont lui permettre de coordonner l’action gouvernementale selon les règles de bonne gouvernance, de l’Etat de droit et du peuple d’abord », a soutenu le coordonnateur de l’ADEFAT.

L’asbl LCVF invite le Premier ministre à maintenir un contact direct et permanent avec la population

 Le coordonnateur de l’ASBL Ligue des communicateurs des volontaires fatshistes (LCVF), Vacky Ndala a, au cours d’un entretien mardi avec l’ACP, invité le nouveau Premier ministre Sama Lukonde, à mettre en place une politique communicationnelle efficace afin d’être en contact permanent avec la population et recueillir ses désidératas.

Selon cet acteur social, le contact direct avec les administrés est le meilleur moyen pour le chef du Gouvernement de promouvoir l’idéologie du Président de la République, « le peuple d’abord », qui consiste à placer le peuple au centre de toute action de la classe dirigeante.

« Le Premier ministre doit orienter les actions de tous les ministères de son Gouvernement vers une politique consciente qui permettra de relever les défis économiques, éducationnels, culturels, sociaux et sécuritaires auxquels fait face l’ensemble de la population congolaise », a conseillé Vacky Ndala.

Créée en avril 2019 la Ligue des communicateurs des volontaires fatshistes a pour objectif de valoriser les acquis de la gouvernance du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à travers des activités de sensibilisation et de conscientisation de la population, en l’occurrence  celle vivant dans les milieux défavorisés.

« Notre objectif est de relayer l’information des actions posées par le Chef de l’Etat dans les coins les plus reculés du pays, là où il n’y a pas d’électricité ni d’eau potable, afin de stimuler la population à accompagner Félix Tshisekedi dans la réalisation de son rêve d’un Congo unis, fort et prospère », a indiqué le coordonnateur de la Ligue des communicateurs des volontaires fatshistes.

Au lendemain du lancement de la gratuité de l’enseignement de base par le Chef de l’Etat, rappelle-t-on, cette structure s’est rendue dans la banlieue de Kinshasa et sillonné les différentes provinces du pays pour expliquer les avantages de cette gratuité.

Des conférences, des ateliers et des forums ont été, à cet effet, organisé avec les acteurs sociaux, les enseignants et chefs des établissements scolaires ainsi que les parents des élèves, au cours desquels des échanges fructueux ont eu lieux sur le même thème.

L’ACVF entend organiser, au mois de mai prochain, un forum  avec les responsables des jeunes des confessions religieuses pour discuter des enjeux politiques de l’heure en République démocratique du Congo.

Le CNSAC pour un gouvernement des femmes et des hommes nouveaux

Le Conseil national de la société civile pour le suivi et l’accompagnement citoyen (CNSAC) a attend du Premier ministre Sama Lukonde la formation d’un gouvernement composé des femmes et hommes nouveaux, issus des forces politiques et des forces sociales, et capables de relever les défis auxquels la RDC reste confrontée.

Dans une déclaration relative à la nomination du Premier ministre Jean-Michel Sama, qui porte la signature du directeur national de cette structure, Jean-Bosco Puna et dont une copie est parvenue mardi à l’ACP, le CNSAC soutient un gouvernement dont les animateurs doivent être des acteurs politiques ou sociaux au passé propre.

Pour le CNSAC, les membres du nouveau gouvernement doivent s’engager à redorer l’image de la République et être capable de relever les défis économiques, sociaux, politiques et d’autres pour l’émergence de la RDC.

Cette structure de la société civile a invité le Premier ministre à tenir compte notamment des critères de compétences, des valeurs éthiques et des nouvelles figures non associées aux différents crimes que le pays a connu par ses propres fils.

Le CNSAC considère la nomination de Sama Lukonde comme un signe de prise en compte du cahier des charges de la Société civile adressé à l’Union Sacrée de la Nation par le truchement de l’informateur Modeste BahatiLukwebo, dont le travail fait dans le temps et avec finesse reste historiquement marquant. ACP/