La première demande des habitants du territoire de Mwenga au premier ministre Sama Lukonde.

0
249

Bukavu, 17 févr. 2021 (ACP).- Les Habitants du territoire de Mwenga, dès les premières heures de la nomination du nouveau ministre Sama Lukonde, lancent leur première demande, celle de la réhabilitation du tronçon routier Mwenga –Bukavu, long de 176 kilomètres.

Dans une interview accordée à l’ACP, un défenseur des droits humains à Mwenga, Valérien Mbilizi Mundu Kungundi, a fait savoir que le territoire de Mwenga, depuis 2016, a été dans les oubliettes de tous les premiers ministres en termes des infrastructures routières.

Il dit profiter de cette occasion pour inviter le nouveau premier ministre à ne ménager aucun effort pour que la route Mwenga-Bukavu,  quasi impraticable, soit réhabilitée tout en et rappelant que les gens de mauvaise foi n’ont pas voulu que cette route soit réhabilitée malgré le fonds débloqué  dans le cadre du projet de 100 jours.

Notre source estime que si le premier ministre place cette route dans ses priorités, il sera le premier homme d’Etat à avoir concrétisé tous les slogans et toutes les promesses faites et non réalisées faite sur cette route d’intérêt national.

Valérien Mbilizi parle de Mwenga où la vie devient de plus en plus intenable pour cause de l’impraticabilité des routes et qu’à ce jour leur seul espoir repose sur la primature de Sama Lukonde. ACP/Kayu/KJI/CKM