L’ANAPECO plaide pour la mise en exercice du fonds de promotion de l’éducation nationale

0
290

Kinshasa, 17 févriers 2021 (ACP).-   L’Association nationale des parents d’élèves et étudiants du Congo (ANAPECO), demande  au tout nouveau premier ministre Sama Lukonde Kyenge, de signer, aussitôt entré en fonction, un décret portant mise en exercice du fonds pour la promotion de l’éducation nationale, en vue de permettre une bonne marche de la gratuité de l’éducation de base.

Le  président de cette structure, David Diatezwa qui  l’a fait savoir mercredi  à travers une déclaration à la presse, rappelle le bienfondé de ce fonds : « Nous les parents, depuis déjà 2002, nous avons compris que l’Etat n’avait pas suffisamment des ressources à affecter dans l’éducation. C’est comme ça que nous avons pensé au financement innovant. Nous avons fait créer le fonds de promotion de l’éducation nationale, qui devrait collecter les ressources extra budgétaires suffisantes pour accompagner l’État dans le domaine de l’éducation. Malheureusement, on a tout fait pour que cet établissement devienne un canard boiteux, qui n’accomplit pas le rôle qui doit être le sien en vue d’accompagner l’Etat dans la promotion de l’Education. Le Premier ministre doit vraiment signer un décret pour le fonds de promotion de l’éducation nationale. Dès qu’il va le signer, vous allez voir que l’éducation aura de  grandes ressources, au-delà même de ce que le Fonds de promotion de l’industrie peut mobiliser. Donc, c’est une question de volonté politique, nous espérons qu’il va s’assumer. Dès qu’il sera installé, nous irons le voir pour ça ».

 M. David Diatezwa s’est dit déterminer à mettre tout en œuvre pour mener un plaidoyer jusqu’à l’effectivité de la mise en place de ce cadre. Pour rappel,   Sama Lukonde Kyenge a été nommé Premier ministre ce lundi 15 février. Ancien directeur général de la Gécamines, il succède à Sylvestre Ilunga Ilunkamba ACP/Kayu/KJI/CKM