Près de 1.200 cas liés à de nouvelles variantes de coronavirus détectés dans les 50 Etats américains

0
310

Kinshasa, 17 février 2021 (ACP).- Près de 1.200 infections causées par de nouvelles variantes de coronavirus ont été signalées dans les 50 Etats américains, selon les dernières données publiées par le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) des Etats-Unis, ont rapporté mercredi les médias américains.

Selon ces sources, la grande majorité de ces cas, soit 1.173 cas, ont été causés par la variante connue sous le nom de B.1.1.7, qui a initialement été détectée au Royaume-Uni. Ont également été découverts 17 cas liés à la nouvelle souche initialement découverte en Afrique du Sud, appelée B.1.351, et trois cas liés à la souche P.1, découverte pour la première fois au Brésil.

Le nombre de cas liés à la variante B.1.1.7 la semaine dernière a augmenté de 61% par rapport à la semaine précédente, a indiqué le CDC. Ces trois souches sont les principales variantes de coronavirus qui se propagent actuellement aux Etats-Unis, selon le CDC.

De nombreuses variantes de SRAS-CoV-2 sont apparues au cours des derniers mois, attirant l’attention des experts médicaux et des scientifiques du monde entier.

Le CDC et ses partenaires sont en train d’augmenter le nombre d’échantillons soumis à séquençage génomique dans les laboratoires du pays. Les nombres de cas de COVID-19, d’hospitalisations et de décès continuent à baisser aux Etats-Unis. La diffusion croissante des nouvelles variantes complique cependant les efforts visant à maîtriser la pandémie, et suscite une vive inquiétude parmi les experts et les responsables.

Les souches B.1.1.7 et B.1.351 inquiètent notamment beaucoup les scientifiques en raison de nouvelles données suggérant une transmissibilité accrue, selon une étude publiée dans le Journal de l’Association médicale américaine (JAMA).

La souche B.1.351 pourrait en outre être partiellement ou totalement résistante à certains des anticorps monoclonaux actuellement utilisés comme traitement contre le SRAS-CoV-2 aux Etats-Unis, selon l’étude.

Une autre variante du SRAS-CoV-2, appelée CAL.20C, a été détectée dans le sud de la Californie, qui connaît en ce moment une forte augmentation locale des infections. Cette variante semble se propager rapidement à travers et au-delà des Etats-Unis, selon une autre étude publiée dans le JAMA.

A la date de mardi après-midi, les Etats-Unis ont enregistré au total plus de 27,7 millions de cas de COVID-19 et plus de 486.500 décès liés au virus, selon le décompte en temps réel tenu par l’université Johns-Hopkins.

ACP/kayu/CKM/KJI