La province du Kongo Central autorisée à récupérer ses droits d’exploitation pétrolière

0
124

Matadi, 18 février 2021 (ACP).- La province du Kongo Central est désormais autorisée à récupérer ses droits d’exploitation pétrolière, longtemps privés, a appris l’ACP jeudi, de l’Assemblée provinciale  de cette province.

Selon la source, cette décision est intervenue au cours d’une rencontre entre le directeur général de la Direction générale des recettes du Kongo Central(DGR/KC), Paul Matata, le directeur général de la société Perenco exploitant le pétrole à Muanda,  et une délégation de la commission parlementaire de l’Assemblée provinciale conduite par son président, Jean Claude Mvuemba Luzamba.

Cette rencontre entre les deux parties a permis la formalisation de paiement à la province du Kongo Central par la société Perenco des 10 % des taxes pétrolières.

Hommage au Président de la République 

Le président de l’Assemblée provinciale, Jean Claude Mvuemba Luzamba, a rendu hommage au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui avait répondu favorablement à la requête de la province du Kongo Central exprimée lors des rencontres qu’il avait eues respectivement avec les présidents des assemblées provinciales et les gouverneurs des provinces de la RDC.

«C’est une victoire que vient de remporter le Kongo Central, notamment pour avoir obtenu l’autorisation de percevoir son droit longtemps confisqué des 10 % des recettes du pays sur l’exploitation pétrolière», a dit un fonctionnaire, affirmant par la suite que cette nouvelle taxe qui s’ajoute à la nomenclature des taxes à percevoir permettra à la province de disposer la possibilité d’accélérer rapidement son développement.

Après la PERENCO, le Kongo Central va se tourner à la Société de péage du Congo (SOPECO) qui est une création de la province, mais rétrocède seulement à son créateur un faible pourcentage des fonds  perçus  mensuellement sur la nationale n°1 Matadi – Kinshasa, indique-t-on au Kongo Central. ACP/FNG/Awa