Une délégation de l’armée ougandaise reçue par le Président  Félix  Tshisekedi

0
326

Kinshasa, 18 février (ACP).- L’état de coopération entre Kinshasa et Kampala, dans les domaines de la sécurité et de la défense a été examiné au cours d’une audience que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a accordée, jeudi à la cité de l’Union africaine, à une délégation militaire ougandaise conduite par le lieutenant-général Mbadi Mbasu Wilson, chef d’état-major général adjoint de l’armée ougandaise.

« La RDC et l’Ouganda sont deux pays voisins, c’est donc très important et indispensable qu’ils collaborent dans divers domaines, notamment de la défense et de la sécurité pour garantir la paix à leurs populations respectives », a dit le lieutenant-général Mbadi.

L’officier général ougandais a indiqué, par ailleurs, qu’il existe des forces négatives le long de la frontière entre la RDC et l’Ouganda et les armées des deux pays sont déterminées à les anéantir pour restaurer la paix en faveur des deux peuples frères.

Il sied de signaler que c’est la première délégation de haut niveau d’un pays voisin que Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de recevoir depuis son investiture comme Président en exercice de l’UA.

La RDC et l’Ouganda partagent plus de 760 Km de frontières communes, le long desquelles ont élu domicile des groupes armés, notamment les Forces démocratiques alliées (ADF), une rébellion d’origine ougandaise présente sur le sol congolais depuis 1995 et qui endeuille des familles depuis six ans dans la région de Beni (Nord-Kivu), dans l’Est du Congo.

Dans le cadre du maintient de la paix entre les peuples des deux pays, des leaders communautaires et acteurs de la société civile œuvrant dans le secteur de l’environnement dans la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC, ont appelé dernièrement le gouvernement congolais à s’investir davantage pour la gestion rationnelle et équitable des eaux du Lac Édouard et de privilégier un esprit de tolérance avec le  régime de Kampala pour une production des ressources halieutiques profitable à tous et pour que le conflit qui règne sur le Lac Edouard autour des pêcheurs trouve une solution.

ACP/GGK