Restitution à la population d’Inongo des activités parlementaires des exercices 2019 à 2021

0
565

Inongo, 19 février 2021 (ACP).- La restitution des activités parlementaires durant les sessions ordinaires et extraordinaires de l’Assemblée nationale allant des exercices 2019 à 2021 a été au centre d’une grande conférence que le député national Anicet Babanga Mpotiyolo a animé mardi dans la salle polyvalente des sœurs de l’Immaculée conception à Inongo.

Au cours de cette séance à laquelle ont pris part le maire de la ville, quelques ministres provinciaux, des cadres de la territoriale,  ceux de l’enseignement supérieur, de l’EPST et les représentants de plusieurs couches socio-professionnelles, M. Babanga a expliqué le cadre du fonctionnement du parlement avec ses deux chambres et sa mission régalienne définie dans l’article 100 de la constitution du pays.

Il a évoqué d’une manière synthétique les principales activités de l’Assemblée depuis la rentrée parlementaire de septembre 2019 jusqu’à ce jour en exploitant les différentes matières qui avait été traitées durant les différentes sessions notamment le vote du budget de l’exercice 2020 évalué à plus ou moins 11 milliards de $, l’examen des rapports de gestion de la CENI, l’examen des lois, l’examen de la loi agricole, la création de débat sur les lois autorisant la création de la zone de libre-échange continentale africaine ainsi que d’autres, suivi de plusieurs enquêtes parlementaires et des questions orales avec débat.

Il a fait allusion à la tenue du congrès avant d’évoquer les activités de la session de 2020 qui se sont déroulées dans le contexte de la COVID19 avec l’état d’urgence sanitaire dont la fin a été prolongée à six reprises en passant par la destitution de l’ancien bureau dirigé par Mme. Jeanine Mabunda et l’institution du bureau d’âge ainsi que  le discours du chef de l’Etat adressé à la nation devant les deux chambres du congrès au mois de décembre 2020.

La session extraordinaire du bureau d’âge en date du 05/01/2021 échelonnée au 02 février 2021 avec ses matières notamment l’élection et l’installation définitive du bureau de l’Assemblée nationale, la chute du gouvernement Ilunga Ilukamba, ont constitué l’essentiel des principales activités. Il a évoqué les différentes actions concrètes menées personnellement en faveur de la population dans le secteur de la santé, de l’enseignement supérieur et des des finances. ACP/Kayu/NiG