Un  rapport pour plus de prudence à l’égard de miliciens qui se rendent à Lubero

0
443

Goma, 19 Février 2021 (ACP).- Les jeunes réunis au sein du Cercle des jeunes pour la promotion socio- économique (CJPSE) ont dans un rapport parvenu à l’ACP vendredi, exigé des enquêtes sur les récentes redditions des éléments Mai-Mai dans le territoire de  Lubero.

Selon cette structure, les jeunes sont recrutés par une organisation des enfants qui ont quitté les groupes armés il y a plusieurs années. Ils promettent des gains à plusieurs d’entre eux en même temps, pendant que d’autres se font recruter volontairement pour les fins inavouées.

Selon le CJPSE, certains jeunes se sont fait réciter pour bénéficier des postes au sein du projet du fonds social de République qui se déroule dans cette entité.  Cette même source fait savoir que, ces jeunes se font légalement recruter pour bénéficier des soins gratuits garantis aux ex- combattants. En titre exemplatif, le CJPSE  a cité le 29 éléments mai-mai passés le 9 février de l’année en cours pour qui, aucune autorité ne s’est encore prononcée sur la situation.

ACP/Kayu/NiG