Le président de la FIFA félicite le Chef de l’Etat Tshisekedi pour sa lutte contre la corruption

0
397

Kinshasa, 21 février 2021(ACP).- Le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Gianni Infantino a félicité le Chef de l’Etat et président en exercice de l’Union africaine (UA), Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, au cours d’une audience qu’il lui a accordée  samedi 20 février 2021 au Palais de la Nation, dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

D’après le service de communication de la Présidence de la République, le président de la FIFA a indiqué avoir abordé  avec le Chef de l’Etat congolais plusieurs  questions sur le développement  du football en RDC avant d’insister sur la bonne gouvernance du football.

«Nous allons travailler avec le Président Félix Tshisekedi parce qu’il lutte contre la corruption et il est pour la bonne gouvernance», a souligné le patron du football mondial qui était accompagné du secrétaire général de la FIFA, des conseillers et du président office de cette institution.

S’agissant des aspects sportifs, Gianni Infantino a affirmé avoir échangé avec un passionné du football. « J’ai eu l’honneur de m’entretenir avec le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui est un passionné du football », a-t-il déclaré.

Au cours de cette audience, Gianni Infantino a remis au Chef  de l’État un maillot floqué de son nom comme membre de l’équipe FIFA, ainsi qu’un ballon et un fanion de la FIFA. Invité  par le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Président de la Fédération Internationale  de Football Association (FIFA) est arrivé le même samedi à Kinshasa, en provenance de Brazzaville, en début d’après-midi, par le Beach Sicotra de la Gombe, à bord d’un bateau spécial de Magestic Rive, affrété par le Président Félix Tshisekedi.

Il avait été accueilli au beach Sicotra, par la conseillère  spéciale du Chef de l’Etat Mme Bestine Kazadi, l’ambassadeur itinérant du Chef de l’Etat Nicolas Kazadi, le ministre des sports et loisirs sortant  Marcel Amos Mbayo et le président de la Fédération congolaise du football association (FECOFA), Constant Omari.

Il sied de noter que cette audience est  intervenue  une semaine  après l’entretien, par visioconférence, entre le Chef de l’État et le dirigeant de la FIFA au sujet du lancement du projet pilote du championnat du football interscolaire en RDC.

Au cours de cet échange, les deux personnalités avaient également  évoqué  plusieurs  projets entre la FIFA  et l’Afrique d’une part et, d’autre part entre la FIFA  et la RDC.

C’est pour la deuxième fois que le patron  du football mondial foule le sol de la RDC après  son premier séjour  éclair  à l’occasion des festivités marquant le Cinquantenaire  du TP Mazembe à Lubumbashi.

Signature entre la FIFA et la RDC d’un mémorandum d’entente pour le projet pilote du championnat scolaire

Le ministre  des Sports et loisirs  Marcel Amos Mbayo, pour le compte du gouvernement congolais et Gianni Infantino pour le compte de la FIFA  ont signé   samedi  au Palais de la Nation, devant le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo,  un mémorandum  d’entente sur la mise en place du partenariat pour le soutien du projet pilote du championnat du football scolaire en République Démocratique du Congo.

le président de la FIFA Gianni Infantino et le ministre  des Sports Marcel Amos Mbayo

Aux termes de ce partenariat, a indiqué la presse présidentielle,  M. Gianni Infantino a promis que la FIFA va apporter son soutien multiforme à l’organisation  du tournoi scolaire pour filles et garçons en République Démocratique du Congo choisie pour expérimenter ce projet pilote FIFA. Il a également  promis de reproduire la même expérience sur le reste du continent africain.

Pour le président  de la FIFA, l’organisation  du championnat interscolaire  va non seulement  donner espoir aux jeunes , mais il devrait aussi inculquer  les valeurs  du sport telles que le fair-play, le respect  des règles, le respect  de l’adversaire et apprendre aux enfants à  gagner et à perdre ensemble.

« Le football est plus qu’un sport, c’est une école de la vie,  nous voulons participer à l’éducation  des jeunes africains par le sport», a dit en substance  le président de la FIFA.

Le mémorandum d’entente … permet de retourner à la base pour avoir des athlètes de bon niveau, affirme Amos Mbayo

Le ministre des Sports Amos Mbayo a expliqué le bien fondé du mémorandum d’entente avec la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) pour le soutien du projet pilote du championnat du football scolaire en République Démocratique du Congo.

Il a affirmé que ce projet permet au pays de retourner à la base c’est-à-dire dans des écoles mais aussi permet d’avoir des athlètes de bon niveau.

«Là nous venons de signer un mémorandum d’entente avec la FIFA qui va devoir permettre à ce que nous puissions organiser un tournoi interscolaire d’abord sur le plan national et comme le Président  Félix Tshisekedi est encore à la tête de l’Union Africaine, nous allons organiser cela au niveau de l’Afrique. Nous avons un problème au niveau sportif, comme la FIFA vient de nous aider pour que nous retournions à la base c’est-à-dire dans des écoles, ça permet d’avoir des athlètes qui ont aussi un bon niveau, je pense que c’est un élément comme on dit toujours dans la vie l’exercice corporel  permettra à nos enfants d’être aussi physiquement fort», a-t-il dit à la presse au Palais de la Nation après la signature du partenariat.

Le ministre Mboyo a, par la même occasion, remercié le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour sa volonté à relever les sports en général et en particulier le football congolais.

«Je pense que nous avons tous suivi quand il a parlé avec le président de la FIFA, aujourd’hui on est venu concrétiser ce qui avait été dit en amont par le Président Félix Tshisekedi», a-t-il conclu. ACP/ Kayu/May