La candidature de Modeste Bahati officialisée à la présidence du bureau définitif du Sénat

0
554

Kinshasa, 21 février 2021 (AC).- Le rapporteur du bureau d’âge du Sénat, Reagan Bakonga, a officialisé la candidature du sénateur Modeste Bahati Lukwebo à la présidence pour remplacer Alexis Tambwe Muamba au perchoir de la chambre haute du Parlement, au cours d’une audience que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a accordée  vendredi, aux membres dudit bureau au Palais de la nation.

Selon la presse présidentielle, le sénateur Bahati Lukwebo qui accompagnait les membres du bureau d’âge du Sénat, n’a pas voulu faire des déclarations à la presse laissant la place au rapporteur Reagan Bakonga de l’annoncer à l’opinion publique.

Nommé informateur par le Chef de l’État, l’initiateur de l’Union sacrée de la Nation,  Bahati Lukwebo a identifié la majorité au sein de l’Assemblée nationale dont le rapport avait été remis solennellement au garant de la nation.

Il a été confirmé candidat président du bureau définitif de la chambre haute du Parlement pour le compte de l’Union sacrée de la Nation, indique la source, ajoutant que c’est lui qui va conduire le ticket « Union sacrée de la Nation » pour conquérir le poste  laissé vacant par le FCC Tambwe Muamba.

Le ticket ainsi constitué va se présenter face aux sénateurs en sollicitant leur suffrage.

Il se présente de la manière suivante, président : Bahati Lukuebo, 1er vice-président : Samy Badibanga, 2ème vice- président : Célestin Vunabandi, Rapporteur : Bakomito,  Rapporteur adjoint : Mabaya Gizi, Questeur : Bijoux Goya,  Questeur adjoint : Reagan Bakonga.

Pour rappel, le bureau du Sénat avait démissionné suite à des pétitions individuelles dirigées contre ses membres. Seul, le 1er  vice-président de ce bureau, Samy Badibanga avait échappé à cette pétition.

Qui est Bahati Lukuebo ?

Né le 13 janvier 1956 à Katana au Sud-Kivu, il est économiste et homme politique de la République démocratique du Congo.

Professeur d’université, il a été élu dans la circonscription du territoire de Kabare en 2006 et 2011. Professeur de la Comptabilité des entreprises à l’Institut supérieur de commerce (ISC), il est titulaire d’un Master en Finances publiques depuis 1982 et est détenteur de deux doctorats.

Il fut président du groupe parlementaire des députés indépendants (GPI) et consultant à la Banque africaine de développement (BAD).

Il a été 1er vice-président de la Commission des Finances, les banques et la monnaie de la Conférence nationale souveraine et président national de la société civile du Congo de 1992 à 2010.

Il fut ministre du Budget en 1994 et ministre de la Fonction publique en 1995.

Fondateur de l’AFDC, il fut président de la Composante de la Société Civile / Forces Vives et porte parole adjoint au Dialogue Inter- Congolais à Sun-City et Pretoria (2001- 2003),  Délégué général de la SONAS en 2005 et questeur de l’Assemblée nationale entre 2006 et 2009.

Ministre de l’Emploi, du travail et de la sécurité sociale en 2012

ministre de l’Economie nationale du 7 décembre 2014 au 19 mai 2017 et ministre en charge du Plan du gouvernement Tshibala du 20 mai 2017 au 6 septembre 2019.

Pour rappel, Modeste  Bahati était le candidat malheureux face à Alexis Thambwe Mwamba lors de la composition du bureau du Sénat au début de cette législature. ACP/ Khonde