Londres recense 10.406 cas et 445 décès supplémentaires du Covid-19

0
255

Kinshasa, 21 Février 2021 (ACP).- Le Royaume Unis vient de recenser  10.406 personnes supplémentaires testées positives au COVID-19 en Grande-Bretagne, ce qui porte le nombre total de cas de coronavirus dans le pays à 4.105.675, selon les chiffres officiels publiés samedi, ont rapporté dimanche les médias internationaux.

Le pays a également signalé 445 décès supplémentaires liés au coronavirus. Le nombre total de décès liés au coronavirus en Grande-Bretagne s’élève désormais à 120.365. Ces chiffres incluent exclusivement les décès des personnes qui ont trouvé la mort dans les 28 jours suivant leur premier test positif.

Les derniers chiffres ont été révélés alors que plus de 17,2 millions de personnes en Grande-Bretagne ont reçu la première dose du vaccin contre le coronavirus.

Le ministre des Vaccins, NadhimZahawi, a déclaré que le gouvernement « n’aurait pas de répit » tant que le vaccin ne sera pas proposé à toutes les personnes de plus de 50 ans, d’ici la fin avril.

Plus tôt dans la journée de samedi, Geoff Barton, secrétaire général de l’Association of School and College Leaders, a appelé à une approche échelonnée similaire à ce qui a été annoncé au Pays de Galles, en Ecosse et en Irlande du Nord.

« Pourquoi ne voudrions-nous pas faire cela en Angleterre ? Les parents veulent être rassurés sur la raison pour laquelle il semble soudain approprié que 10 millions de personnes, enseignants, parents, fassent cela (reviennent) en un seul jour – et risquent peut-être de perdre tous les avantages accumulés jusqu’à présent grâce au confinement« , a déclaré M. Barton à Sky News.

Les remarques de M. Barton ont été faites alors que le Premier ministre britannique Boris Johnson s’apprête à dévoiler lundi sa « feuille de route » pour sortir du confinement. On s’attend à ce que les écoles anglaises commencent à ouvrir le 8 mars.

L’Angleterre subit actuellement le troisième confinement national depuis le déclenchement de la pandémie dans le pays. Des mesures de restriction similaires sont également en place en Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Pour ramener la vie à la normale, des pays tels que la Grande-Bretagne, la Chine, l’Allemagne, la Russie et les Etats-Unis se sont lancés dans une course contre la montre pour déployer des vaccins contre le coronavirus. ACP/Kayu/May