Plaidoyer pour un laboratoire performant et moderne dans la province de l’Ituri

0
384

(Envoyée spéciale de l’ACP, Miphy Buata)

Bunia, 21 février 2021 (ACP).- Le ministre provincial de la Santé de l’Ituri, Patrick Karamura a plaidé pour la construction d’un laboratoire performant et moderne pouvant faciliter les analyses sur place des prélèvements des malades dans le cadre des épidémies qui frappent cette province, au cours d’un entretien accordé samedi à l’ACP.

Il s’agit notamment des épidémies de Covid-19, de la peste bubonique et de la méningite, a-t-il indiqué, avant d’affirmer que sa province a déjà enregistré plus 520 cas de peste bubonique mais l’épidémie n’a toujours pas été déclarée faute d’un laboratoire moderne et des spécialistes pour la confirmation de cette maladie.

M. Karamura a reconnu que sa province possède des petits laborantins mais également un bâtiment abritant un laboratoire construit dans un cadre régional. Ce laboratoire nécessite des réhabilitations et des équipements modernes pour des analyses sur place des échantillons de prélèvements afin d’éviter de parcourir un long trajet.

Lors de sa rencontre avec le coordonnateur du secrétariat technique multisectoriel de lutte contre la Covid-19, le Dr Jean Jacques Muyembe Tamfum,  le ministre provincial de la Santé de l’Ituri avait formulé deux plaidoyers à savoir la réhabilitation du laboratoire post Ebola et le déploiement d’une équipe des spécialistes de l’Institut national des recherches biomédicales (INRB) dans cette province.

Il espère également qu’avec l’aide du Pr Muyembe, sa province peut faire de lobbying afin d’obtenir le financement dans le cadre de la recherche scientifique.

La province du Haut-Uélé plaide également pour un laboratoire de santé publique et un centre d’imagerie

Pour sa part, le ministre provincial de la Santé du Haut-Uélé, Norbert Mandana, a plaidé également pour un laboratoire de santé publique digne de son nom à côté duquel doit être érigé un centre d’imagerie qui permettrait de réaliser des examens para-cliniques.

Ce plaidoyer a été fait à la personne du Pr Muyembe dans l’espoir que ce dernier puisse relayer le message aux autorités du pays.

La province Haut-Uélé possède déjà un site où sera érigé le bâtiment pouvant abriter ce laboratoire, a-t-il dit, avant de solliciter l’aide du Dr Muyembe et son équipe pour un plan qui permettrait de compartimenter cet édifice de manière à respecter les standards d’un laboratoire moderne.

Le ministre provincial Mandana a retracé les difficultés auxquelles sa province fait face dans la réponse aux épidémies qui la guettent notamment le manque d’ambulances et le problème de la mobilité dans les zones de santé qui retarde les investigations en cas d’alerte. Il a indiqué également que le laboratoire Covid-19 érigé dans cette province ne remplit pas toutes les conditions nécessaires. ACP/ Kayu/May