Gentiny Ngobila fixe l’opinion sur la quote-part de Kinshasa concernant le 1% de l’éclairage public

0
34

Kinshasa, 22 février 2021 (ACP).- Le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka a  éclairé, le weekend,  l’opinion congolaise sur la quotité de 1% pour l’éclairage public, une rubrique reprise dans chaque facture distribuée  dans la ville de Kinshasa par la  Société nationale d’électricité (SNEL) et payée par les kinois. Il a donné ces précisions dans son intervention dans une émission télévisée, au cours de laquelle, il a affirmé que la SNEL ne rétrocède que 30.000 USD à la ville de Kinshasa et ce, de manière irrégulière.

Concernant l’éclairage public, le gouverneur de la ville a rassuré que malgré cette situation, l’Hôtel de ville s’attèle à placer dans toutes les grandes artères de la capitale des luminaires. Dans cette optique, Gentiny Ngobila a renseigné que plus de 5.000 ampoules LED Phillips commandées d’Europe, sont déjà arrivées au port de Matadi. « Avec cette commande, nous allons continuer à éclairer le boulevard Lumumba jusqu’à l’aéroport international de N’Djili. Puis, d’autres avenues comme Kasa-vubu partant de la Gombe jusqu’à Kintambo, l’avenue By pass, Huileries, Nguma, route de Matadi et d’autres », a indiqué le Gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka.

Un service de monitoring pour signaler les coupures

Par ailleurs, il a promis d’avoir une séance de travail avec le directeur général de la SNEL pour voir la possibilité de mettre en place un service de monitoring devant signaler chaque fois qu’il y a coupure d’électricité, en vue d’un dépannage rapide. La vision  du gouverneur est de voir la ville de Kinshasa de briller chaque nuit, dans le souci de  réduire le banditisme urbain dans les quartiers.

En outre, l’autorité urbaine a éclairé l’opinion publique sur la situation du terrain « Comète » dans la commune de Lingwala, affirmant que cet espace ludique n’a pas été vendu comme ose le faire croire certaines mauvaises langues. Au contraire, il va y être aménagé, grâce à un projet de la Fédération internationale de football association (FIFA), un stade municipal, selon les normes et servir à l’encadrement de la jeunesse, a précisé Gentiny Ngobila. « En cette période de quête de l’Etat de droit prôné par le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, personne n’est intouchable ou au dessus de la loi. Je ne me hasarderai pas de commettre un tel forfait au risque d’aller en prison ».

Il a profité de l’occasion pour annoncer qu’une campagne de démolition des empiétements et constructions anarchiques est envisagée pour bientôt pour sanctionner tous les hors la loi qui ont construit sur les emprises  de la place publique. ACP/FNG/Kayu/NiG/NKV/MNI