Haut-Uélé : fin de la visite du directeur général de l’INRB à  Isiro

0
272

Isiro, 22 février 2021 (ACP).- Le coordonnateur  du comité national de riposte contre la COVID19, le Pr Jean-Jacques Muyembe, a quitté Isiro   dimanche, après un séjour  de travail dans le chef-lieu de la province du Haut-Uele.

Au cours du point co-animé la veille avec le Gouverneur du Haut Uélé, Christophe  Baseane Nangaa, il a dévoilé ses ambitions pour cette province notamment le développement des infrastructures dans le cadre du partenariat entre l’INRB et la province. Il s’agit  particulièrement de l’équipement du laboratoire en construction à Isiro sur financement du Gouvernement provincial. A cet effet, il a loué    les efforts consentis par le Gouvernement provincial pour le développement de  cette entité.

Il a  aussi rassuré le Gouverneur de province de son appui diplomatique afin de séduire davantage des investisseurs en vue de booster la dynamique interne du développement en cours dans la province.

Hommage au chef de l’État

De son coté, Christophe Baseane Nangaa a rendu hommage au chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoir accepté la visite à  Isiro, de l’un de ses plus  grands conseillers en matière de santé afin d’identifier les besoins de la province dans ce secteur, avant de mobiliser ses concitoyens à l’observance des mesures-d ‘hygiène édictées par les autorités compétentes en vue de lutter contre la pandémie du coronavirus tout en les exhortant l’appropriation de l’élan de développement en cours.

 « J’appelle la population à l’apaisement surtout celle qui est concernée (projet de viabilisation des artères). Il n’y a aucune action du Gouvernement qui peut se faire sans qu’il ait à côté, des alternatives… »,  a rassuré l’autorité provinciale qui a, par ailleurs regretté la campagne de désinformation entourant le projet de lotissement en cours d’exécution dans l’ancienne concession CAPSA.

« Le Gouvernement provincial ne peut jamais spolier les biens d’un privé. Nous sommes en train de poser des bases pour que  la province soit autonome, quelle soit en mesure de produire autant qu’elle peut »,  a-t-il indiqué, avant d’annoncer le relogement, dès la semaine prochaine, des occupants des alentours de la voie ferrée qui ont, de leur propre entreprise, démoli leurs propriétés conformément à la décision du Gouvernement provincial.

Après la conférence de presse, l’autorité provinciale a remis le cadeau symbolique à son hôte avant de faire la visite des chantiers notamment le site CAPSA, la rue Magbe, l’axe Nava-Nebobongo accompagné une vingtaine des journalistes ayant pris part au point de presse.

ACP/Fng/Kayu/Nig/NKV/MNI