Kenge : effectivité de la reprise des classes à Kenge

0
222

Kenge, 22 février 2021 (ACP).- L’effectivité de la reprise des classes a été au rendez-vous lundi à Kenge, dans toutes les écoles, universités et Instituts supérieurs de la place. Et les élevés ont majoritairement répondu présent, muni de leur masque pour lutter contre la covid-19.

Pour le nouveau ministre provincial de l’Education du Kwango, Ignace Inkalaba Nkosi, qui a visité quelques écoles pour se rendre compte de cette reprise effective des classes, a fait savoir aux élèves que c’est plus d’un mois qu’il n’y avait pas cours à cause de covid-19, signifiant que la reprise n’est pas synonyme  de fin de la pandémie, mais il faudrait respecter les mesures barrières.

Il les a exhortés à respecter les mesures barrières, évitant les accolades.
Ignace Inkalaba Nkosi a exprimé son regret aux enseignants rencontrés dans des salles de classes sans masque, il les a appelé de prêcher par l’exemple, car pour lui,  l’exemple doit venir d’en haut, « pour nous protéger et se protéger, soyons exigeant chers professeurs », a-t-il martelé.

Il a invité les enseignants de la communauté de Baptistes du Congo (CBCO) à surveiller tous les enfants aux heures de classes et d’intervenir  en urgence en cas du non-respect de ces mesures.

Pour sa part, le Directeur des Études du Collège Saint Jean-Bosco, le C.T Claude Kidinda, qui s’est dit satisfait de cette reprise des classes, il a par ailleurs déploré de voir certains parents envoyés leurs enfants à l’école sans masque.
Par contre, le chef d’établissement de la Communauté Baptistes du Congo, Joseph Mapasi Manza, a manifesté son inquiétude du fait que plusieurs enfants se sont  présentés sans cahier mais il a conseillé les enseignants à les encadrer même sans cahier.
Profitant de l’occasion de la presse, il a invité les parents des élèves à bannir cette pratique et de se conformer aux règles édictées par les autorités.

ACP/FNG/Kayu/NiG/NKV/MNI