Le journaliste Khaled Drareni et des détenus du Hirak libérés après une grâce du Président algérien

0
51

Kinshasa, 22 février 2021 (ACP).- Une trentaine de prisonniers du Hirak ont été libérés en Algérie, après une grâce accordée par le président Abdelmadjid Tebboune, à trois jours du 2e anniversaire de ce mouvement de contestation du pouvoir, ont indiqué lundi des agences internationales de presse.

Selon ces mêmes sources, la détention du journaliste Khaled Drareni, devenu le symbole du combat pour la liberté de la presse en Algérie, s’est également terminée. « Il est libre », a déclaré dimanche soir Abdelaghani Badi, l’un des avocats de Khaled Drareni, correspondant en Algérie de la chaîne TV5 Monde et de Reporters sans frontières (RSF), en précisant qu’il s’agissait d’une mesure de liberté provisoire.

« Au total, 33 personnes ont été libérées jusqu’ici. Les procédures sont en cours pour le reste », avait indiqué un communiqué du ministère de la Justice quelques heures plus tôt, sans préciser leurs noms. Beaucoup espéraient la sortie du journaliste Khaled Drareni, condamné à deux ans de prison en septembre dernier et devenu le symbole du combat pour la liberté de la presse en Algérie, ont signalé ces sources.

Peu avant sa libération, il n’était pas certain que le correspondant en Algérie de la chaîne TV5 Monde et de Reporters sans frontières, puisse bénéficier de la mesure présidentielle. Khaled Drareni, 40 ans, attendait que la Cour suprême se prononce le 25 février sur son pourvoi en cassation.

Selon le militant Zaki Hannache, engagé dans la défense des prisonniers d’opinion, ces libérations ont notamment eu lieu dans les wilayas (préfectures) de Bordj Bou Arreridj, Tebessa, M’sila (est), Saïda (ouest), ainsi que dans le Sud, à Tamanrasset et Adrar. Rachid Nekkaz a également été remis en liberté, selon le Comité national de Jeudi 18 février, dans un discours à la Nation très attendu, Abdelmadjid Tebboune a annoncé une grâce présidentielle en faveur de dizaines de détenus du Hirak, perçue comme un geste d’apaisement à l’égard du mouvement de protestation. ACP/FNG/Kayu/NiG/NKV/MNI