Sept morts dans le crash d’un avion de l’armée de l’air au Nigeria

0
259

Kinshasa, 22 février 2021 (ACP).- Sept personnes sont mortes dans le crash d’un avion militaire près d’Abuja, la capitale du Nigeria, ont indiqué lundi des médias internationaux.

Le Beechcraft King Air 350 de l’armée de l’air nigériane était en mission de surveillance lorsqu’il s’est écrasé après une défaillance du moteur, ont ajouté ces mêmes sources. Les photos du site de l’accident montrent des nuages de fumée noirs au-dessus de certaines parties de l’avion accidenté.

Des témoins ont déclaré aux médias locaux qu’ils avaient vu l’avion se débattre pour faire demi-tour et revenir à l’aéroport avant qu’il n’explose. « De loin j’ai vu l’avion qui perdait de l’altitude. Il a continué à descendre et à un moment je l’ai perdu de vue. Ensuite j’ai entendu un grand bruit avec du feu et de la fumée », déclare Vivian Udeh. Cet avion s’est écrasé alors qu’il rentrait à l’aéroport d’Abuja après avoir signalé une panne de moteur. Malheureusement, les sept membres du personnel à bord sont morts dans l’accident.

L’avion militaire menait une mission de surveillance au-dessus de l’Etat du Niger après l’enlèvement de 42 personnes mercredi dernier, dont 27 élèves du pensionnat secondaire de Kagara.

Quelques heures après l’attaque, le président nigérian Muhammadu Buhari avait ordonné aux forces de sécurité de « ramener immédiatement tous les captifs indemnes, et l’armée et la police ont indiqué qu’elles traquaient les ravisseurs. La cause officielle du crash n’est pas encore connue, mais des responsables ont indiqué que le pilote avait fait état d’un moteur défaillant. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’accident. ACP/FNG/Kayu/NiG/NKV/MNI