La justice sociale : une condition fondamentale au développement de la dignité humaine

0
54

Kinshasa, 23 Février 2021(ACP).- La justice sociale est une condition fondamentale au développement de la dignité humaine et à la coexistence pacifique et prospère des hommes et femmes dans le monde en général et en RDC en particulier, a affirmé mardi à Kinshasa, M. Bruce Matadi, avocat au barreau de la Gombe, au cours d’un entretien avec l’ACP dans le cadre de la Journée mondiale de la justice sociale célébrée le 20 février de chaque année.

Me Matadi a toutefois indiqué que chaque personne peut contribuer à la justice sociale en défendant et en œuvrant pour la promotion de l’égalité des sexes, avant de souligner que celle-ci progresse avec l’anéantissement des obstacles liés, entre autres, au sexe, à l’âge, à la race ainsi qu’à l’appartenance ethnique et à la religion.

 La justice sociale, c’est aussi le respect des droits de chaque personne afin que l’ensemble des individus puisse, sur une même base, avoir l’opportunité de profiter d’une vie pleine et saine, a-t-il noté, citant l’économie mondiale régulée selon des principes qui ne     tiennent pas souvent compte des réalités de la vie, parmi les freins de la justice sociale.

 Pour agir en faveur de la justice sociale, nous pouvons prendre conscience de nos privilèges et les utiliser pour le bien commun plutôt que pour l’accumulation des richesses au détriment des personnes marginalisées, a conclu cet avocat. ACP/Fng/Cfm/GGK/Thd