L’OTUC organise une matinée syndicale sur le leadership féminin en milieu de travail

0
56

Kinshasa, 23 Février (ACP).- La présidente du département femme à l’Organisation des travailleurs unies du Congo (OTUC), Jeanne Bunda a défini mardi, au cours de la  réunion matinale destinée aux des femmes syndicalistes de cette structure, le leadership comme étant un guide d’un groupe.

 Mme. Bunda qui a aussi présenté le guide comme une personne dominante ayant une forte confiance en soi-même, a déploré le fait  que la femme ne participe pas activement comme son collègue homme aux activités syndicales, alors que cela contribue beaucoup à accélérer son émancipation.

Elle a demandé aux femmes syndicalistes de briser les barrières socio-culturelles susceptibles de leur faire perdre la responsabilité et l’engagement dans la lutte syndicale et la défense de leurs droits en milieux professionnels, avant de souligner que la mission d’une femme leader syndicaliste consiste à encourager et à sensibiliser  ses paires à occuper des postes de décisions dans des entreprises et dans des structures syndicales.

Les femmes syndicales doivent militer pour conquérir  leur leadership et constituer des modèles partout où elles exercent dans des entreprises comme dans les secteurs informels en créent ainsi des comités et  groupes  dans le but de défendre leurs intérêts communs plutôt que  de s’isoler, a-t-elle conclu.  ACP/Fng/Cfm/GGK/Thd