Matadi a abrité une matinée d’échange de l’ANAPI et l’OPEC sur la vulgarisation des textes légaux et réglementaires en faveur de PMEA

0
317

Matadi, 23 février 2021 (ACP).-  Une matinée d’échange de vulgarisation des textes légaux et réglementaires et de sensibilisation aux bonnes pratiques en matière de gouvernance en faveur des petites, moyennes entreprises et artisanat (PMEA) a été organisée le week-end à Matadi par l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) et l’Office des petites et moyennes entreprises du Congo (OPEC).

Cette matinée de deux jours avait pour objectif de mettre à la disposition des PMEA les informations nécessaires sur les textes légaux et réglementaires qui les concernent et renforcer leurs capacités sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance des entreprises afin de les rendre compétitives.

Le ministre provincial des finances et PMEA du Kongo Central, Pierre Kabangu Nsalambi, qui a présidé l’ouverture et la clôture de ces assises, a rendu hommage au Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, dans sa vision d’émergence des provinces, a opté pour le développement des affaires et la promotion de l’entrepreneuriat comme facteur essentiel pour une meilleure attraction des investissements durables et productifs profitables aux peuples.

Conformément à la vision du Chef de l’Etat, a-t-il souligné, la question de l’amélioration du climat des affaires et celles se rapportant à la promotion des PME a conquis une place de choix dans le Plan national stratégique de développement (PNSD) en vue de favoriser le développement du pays qui doit partir de la base, c’est-à-dire des provinces.

M. Pierre Kabangu a salué l’engagement et la vision qui se dessine sur le plan institutionnel et qui consiste à associer désormais les provinces à la réflexion sur les grandes questions en rapport avec la promotion de l’entreprenariat local afin de trouver des solutions durables, propres, adéquates, pérennes aux provinces.  

« Le gouvernement provincial est convaincu que les deux jours passés n’ont pas été vains et est assuré que les PME ont été mises à niveau et peuvent évoluer vers la compétitivité recherchée », a assuré le ministre provincial des finances.

Se son côté, le directeur général de l’ANAPI, Anthony Nkinzo a indiqué que l’organisation de cette matinée s’inscrivait dans le cadre du protocole d’accord signé entre l’OPEC et l’ANAPI en faveur de la promotion de l’entreprenariat local et des investissements domestiques.

M. Anthony Nkinzo s’est dit satisfait de la qualité des questions, suggestions et propositions formulées sur les différentes thématiques abordées à Matadi.

Il a remercié les opérateurs économiques pour l’intérêt à la matinée ainsi que les autorités provinciales pour leur accompagnement à ces assisses, avant d’annoncer l’installation prochaine au Kongo Central d’une antenne de l’ANAPI.

Le directeur général de l’OPEC, Ezéchiel Bidiaya a également exprimé sa satisfaction de la sensibilisation des opérateurs économiques de Matadi, en réponse à son appel lancé à l’ouverture, particulièrement aux promoteurs d’entreprises évoluant dans cette ville portuaire, à saisir l’opportunité de cette matinée d’échange afin d’assurer le développement de leurs entreprises.

Les participants à ces assises ont recommandé notamment la digitalisation des mécanismes de paiement des impôts et taxes. ACP/Kayu