Plaidoyer de l’ONG AUDF  dans  le suivi normal dans l’affaire  du meurtre de Simba  Ngezayo

0
366

Kinshasa, 23 février 2021 (ACP).- L’ONG Alliance pour l’universalité des droits fondamentaux (AUDF) invite la commission d’enquête chargée de suivre  l’affaire du meurtre de l’homme d’affaires  Simba Ngezayo intervenu le 3 novembre 2020 à Goma et présidée par le Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité, à s’impliquer  et à garantir le suivi normal dans  cette affaire qui oppose le ministère public  contre M. Mutabazi et  plus de 110 personnes arrêtées dans le Nord-Kivu et Sud-Kivu.

dans un communiqué dont copie est parvenue mardi à l’ACP, Me Henry Wembolua Otshudi, coordonnateur de cette structure  demande à la justice à faire respecter les droits de la défense garantis par l’article 61 de la constitution  et l’article 4 du Pacte international  relatif aux droits civils et politiques pour honorer la politique du Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo pour le renforcement de l’Etat de droit.

L’AUDF, qui  déplore la lenteur  des enquêtes et les détentions arbitraires dans  cette affaire   plaide pour plus de célérité dans l’instruction du dossier  en vue de libérer les innocents.

« Après avoir arrêté plus de 110 personnes dans le Nord-Kivu et  dans le Sud-Kivu pour  ce  meurtre, il est très important de changer les magistrats instructeurs de l’Auditorat général, qui n’ont pas d’indépendance pour mener cette affaire jusqu’au bout, en toute impartialité et objectivité »,  souligne  la même source.

ACP/Fng/Cfm/GGK/Thd