Deux meurtres enregistrés dans 24 heures à Mbuji-Mayi

0
447

Mbuji-Mayi, 24 février 2021 (ACP).- La ville de Mbuji-Mayi chef-lieu de la province du Kasaï Oriental connait ces derniers temps une résurgence de cas de banditisme à mains armées, ayant causé dans les dernières 24 heures, deux meurtres respectivement d’un chauffeur de taxi moto lundi et de l’Ir Bertin Mukadi, enseignant et ancien collaborateur à l’Agence belge de développement (ENABEL) le mardi autour des 20 heures.

Les deux meurtres ont eu lieu dans la même commune de Kanshi et le même quartier, la 2ème victime ayant été abattue à quelques mètres de sa résidence alors qu’il regagnait la maison. Sa moto de marque Bajaj a été emportée par les assaillants qui ont opéré non loin du siège de la police du Groupe mobile d’intervention (GMI).

Outre ces deux meurtres, Mbuji-Mayi est en proie aux attaques nocturnes des hommes armés qui prennent tout à leur passage, inquiétant ainsi les paisibles citoyens qui revivent des moments difficiles comme cela était vécu il y deux ans, alors que le couvre-feu est en vigueur dans cette partie de la RDC.

Le ministre provincial de l’Intérieur Lazare Tshipinda Kasongo a annoncé que des enquêtes sont diligentées en rapport avec le premier meurtre, et que le corps du taximan ne sera inhumé qu’après que les résultats soient rendus disponibles. Un deuxième rôle de renseignement sera aussi ouvert pour ce 2ème cas, renseignent des sources du ministère provincial de l’Intérieur. ACP/Kayu/KJI/JLL