L’ambassadrice Eva Yelina disposée à faciliter le rapprochement entre l’ACP et les agences de presse cubaines

0
175

Kinshasa, 24 février 21 (ACP).- L’ambassadrice de Cuba en RDC, Eva Yelina Silva Walker, s’est dite disposée à faciliter le rapprochement entre l’Agence congolaise de presse (ACP) et les agences de presse cubaines, au cours de sa visite, mercredi, dans les installations de ce média public.

A la rédaction centrale, sous la conduite du directeur de la rédaction adjoint, Nestor Cimanga, la diplomate cubaine a appelé les journalistes à plus de responsabilité dans le traitement et la diffusion des informations, afin de garantir la lutte pour l’indépendance et la souveraineté de la RDC. «La presse permet de préserver la souveraineté d’un pays», a-t-elle dit.

Elle a encouragé le personnel rédactionnel des différents desks visités, l’invitant à prendre conscience de la tâche, avant d’apprécier le travail particulier réalisé au niveau de chaque desk. «Le travail effectué au niveau de l’ACP est utile pour elle», a-t-elle souligné.

Ensuite, elle s’est rendue à la direction de la Documentation et archives (DOCAR), où elle a apprécié positivement le travail. «Soyez préparés et très actifs», a dit la cheffe de la mission diplomatique cubaine, avant d’appeler le personnel de la DOCAR à mieux conserver les documents.

Elle a révélé sa pensée sur la digitalisation des documents et archives, rappelant que la presse et l’histoire vont ensemble, avant d’ajouter que la documentation et les archives sont la mémoire et le cerveau de l’agence.

Mme Eva Yelina a fait savoir, à l’issue de sa visite que c’est une occasion pour réfléchir sur tout ce que son pays peut faire pour renforcer la coopération avec la RDC et spécifiquement dans le domaine de la presse. Aussi, cela nécessite l’appui de la RDC et de ses partenaires pour aider l’ACP à continuer le combat de la souveraineté, expliquant que l’information permet de dominer la conscience.

Parlant des relations RDC – Cuba, la diplomate cubaine, a indiqué que le gouvernement cubain a maintenu l’octroi d’une bourse annuelle dans la spécialité de médecine pour les jeunes congolais. «Malgré le contexte complexe, nous avons signé un accord de collaboration en matière éducative pour la formation de troisième cycle», a-t-elle dit.

Elle a rappelé que son pays a offert des collaborations dans la lutte contre la COVID-19 et d’autres épidémies.

Selon elle, Cuba n’a cessé de soutenir toutes les nations qui ont demandé son aide dans divers secteurs notamment, la santé, l’éducation, les sports, et autres, faisant savoir, par ailleurs, que Cuba ne renonce pas non plus aux efforts de mise à jour de son modèle de développement économique et social en préservant les conquêtes sociales, seulement possibles avec les transformations profondes promues depuis janvier 1959.

L’ambassadrice de Cuba et le directeur général de l’ACP

De son côté, le directeur général de l’ACP, Lambert Kaboyi, a exprimé le vœu de son institution d’avoir directement les informations de Cuba, sans passer par les médias internationaux, avant de rappeler les liens historiques qui existent entre la RDC et Cuba dans les domaines de la culture, de l’enseignement et de la médecine.

Il a indiqué que l’ACP qui dispose de bonnes ressources humaines, envisage d’accéder dans le monde du multimédia qui nécessite l’acquisition des équipements appropriés pour cette migration. ACP/