Les femmes de science à la pointe de la lutte contre la covid-19

0
140

Goma, 24 février 2021(ACP).-La Division provinciale du genre en collaboration avec la 8eme Communauté des églises de pentecôte en Afrique Centrale (CEPAC), organise un atelier, ont examiné mercredi à Goma, la résolution 1325, à l’occasion de la commémoration de la journée internationale des femmes et filles de science, célébrée le 11 février de chaque année.

Selon   la coordinatrice de la Maison de la femme, service technique de la Division du genre, cette journée a été instituée par le Conseil de sécurité des Nations unies pour encourager l’effort des femmes et filles à poursuivre la science aux universités.

En marge de cette journée, la 8eme CEPAC a organisé un atelier ayant  comme thème : « Les femmes et filles de science à la pointe de la lutte contre la covid-19 », a indiqué, pour sa part, Mme Valérie Wasso, coordinatrice de la maison de la femme.

Goma célèbre pour la première fois, cette journée, au moment où les filles sont nombreuses dans les facultés de science dans les universités de la place.

Celles qui étudient à ‘Université libre des pays des grands lacs (ULPGL), bénéficient des bourses d’études, a révélé Mme Valerie Wasso.

Les organisateurs de cet atelier ont fait un lien avec la covid-19, dans la mesure ou  l’événement se déroule en période de cette pandémie et  Et on pouvait lire sur l’affiche de cet atelier : « accélérer l’agenda femmes, paix et sécurité au Nord Kivu, c’est promouvoir les droits scientifiques des femmes et filles ». ACP/Kayu/KJI/JLL