Meurtre de l’ambassadeur Luca Attanasio : la piste d’une attaque terroriste des FDLR se précise

0
276

Kinshasa, 24 février 2021 (ACP).- Le Comité de sécurité du Nord-Kivu, présidé mercredi, par le gouverneur de province Carly Nzanzu Kasivita, a affirmé que l’endroit du meurtre de l’ambassadeur italien Luca Athanasio, à  Kibumba, est fiché sur  la carte sécuritaire de la province, comme le bastion des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) mais aussi  réputé l’endroit le plus dangereux du tronçon Goma-Rutshuru.

Au cours de cette rencontre qui fait suite de la réunion du Conseil national de sécurité présidée, mardi, par le Président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo, le gouverneur Carly Nzanzu a relayé les décisions prises par la haute  hiérarchie au sujet du renforcement  des mesures sécuritaires dans les zones rouges et l’interdiction aux ambassadeurs et autres responsables des représentations diplomatiques de quitter Kinshasa  pour l’intérieur du pays sans en informer le chef de la diplomatie congolaise et les services compétents.

Le gouverneur Carly Nzanzu s’est aussi dit favorable à une enquête par les services spécialisés afin de renforcer les équipes locales déjà  à  pied d’œuvre pour démasquer les auteurs du meurtre de Kibumba.

Par ailleurs,  le même mercredi, le gouverneur de province et la délégation présidentielle conduite par le Conseiller principal du Chef de l’Etat chargé du Collège diplomatique sont allés  transmettre  le message de compassion et de réconfort du Président de la République, Félix Tshisekedi à la famille du compatriote Moustapha, employé du PAM tué  dans l’embuscade.

Carly Nzanzu Kasivita, Christian Bushiri et Assène Kiriza ont, à cette occasion, remis aux deux foyers de Mustapha où sont organisés son deuil, l’assistance financière du Président de la République.

De foi musulmane, le chauffeur Moustapha avait été  inhumé  le mardi, en présence  des membres de la délégation présidentielle.

La réunion du Comité  de sécurité  du Nord-Kivu était limitée  aux services spécialisés et à  la délégation présidentielle.  ACP/