Une thèse de doctorat sur la modélisation des variables climatiques aérospatiales en appui à la sécurité aérienne

0
96

Kinshasa, 24 février 2021 (ACP).- Le recteur de l’Université pédagogique nationale (UPN), le Pr Simon Masamba, a conféré, mardi, au chef de travaux, André Nzuzi Nzuzi, le grade de docteur en sciences avec la mention «la plus grande distinction», à l’issue de la soutenance publique d’une thèse de doctorat intitulée : «Modélisation des variables climatiques aérospatiales en appui à la sécurité aérienne à l’aéroport international de Kinshasa N’djili par télédétection».

Le récipiendaire a dit avoir orienté cette étude de physique spatiale de télédétection du climat vers la mise en œuvre d’un système d’information géographique aéroportuaire(SIG) et un système d’alerte précoce (SAP) ainsi que la modélisation des paramètres climatiques ayant des effets sur les performances des avions et la sécurité de la navigation aérienne  à l’aéroport international de Kinshasa/N’djili.

André Nzuzi Nzuzi a proposé, dans cette recherche doctorale, d’évaluer l’impact climatique sur la sécurité aérienne par la modélisation et la construction d’un deuxième aéroport à piste radiale, etc.

Il a souligné que l’acquisition  des données climatiques sur une période d’observation de 32 ans, soit de 1987 à 2018 issues de la télédétection aérospatiale, a permis de construire un système d’information géographique aéroportuaire qualitative et quantitative dans ledit aéroport.

Une expérimentation virtuelle, a-t-il dit, a été réalisée afin d’étudier l’impact des aléas climatiques sur la sécurité aérienne et leur variabilité interannuelle.

Suggestion de la mise en œuvre d’une filière aéronautique à l’UPN

Cette étude suggère la mise en œuvre d’une filière aéronautique à l’Ecole de télédétection et de télécommunication de l’UPN.

Cette filière devra former des cartographes aéroportuaires et de l’espace aérien, des concepteurs des procédures d’approche et procédures basées sur l’utilisation satellitaire, des enquêteurs aériens pour les accidents et incidents d’aviation, des experts  en recherches et sauvetages, des experts en assistance météorologie  à la navigation aérienne.

Le recipiendaire a également préconisé l’utilisation de la télédétection dans l’assistance météocivile en RDC, la production de la cartographie de tous les aéroports de la RDC par télémétrie ainsi que celle des zones des turbulences météo de l’espace de la RDC.

Il est aussi recommandé la mise en œuvre d’une approche proactive de la gestion de la sécurité des aléas climatiques en RDC etc.

Le jury examinateur de ladite thèse a été composé des professeurs Albert Kabasele Yenga Yenga, André Pasi Bengi, Kinyoka Kabalumuna, Marc Kabule Kaniki et Joseph Cimbela Kabongo respectivement, promoteur, co-promoteur,  président, secrétaire et membre effectif du jury.

Ils ont demandé aux décideurs politiques, l’utilisation de différentes données et recommandations issues de cette étude doctorale pour la réforme du secteur aéroportuaire en RDC.

Les membres du jury ont salué la pertinence de cette étude qui a fait l’objet de publication de trois articles dans les revues internationales notamment, américaine et européenne. ACP/