Equateur : la ville de Mbandaka menacée par  des érosions concentrées

0
189

Mbandaka le 25 Février 2021 (ACP).- Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur,  une ville bien urbanisée compte tenu de sa position géographique, est menacée  par   des  érosions concentrées causées par l’écoulement des eaux surtout pendant la période des pluies, a déclaré le coordinateur provincial de l’Environnement, Simon Bofenda, au cours d’un entretien  mercredi avec l’ACP.

Selon lui, la concentration de l’écoulement des eaux est à la base de ce type d’érosion qui crée beaucoup des problèmes environnementaux et perturbent ainsi la biodiversité.

Ce phénomène est observé à travers la plupart des artères de la ville de Mbandaka qui, coupées  à certains endroits suite au ruissellement des eaux, rendent ainsi la circulation ou l’accès difficile dans ces avenues dont quelques unes sont devenues impraticables.

Face à cette situation, il en a appelé à une politique de canalisation des eaux de ruissellement dans la ville de Mbandaka pour lutter contre l’érosion concentrée qui, a-t-il souligné, peut prendre deux formes, notamment en rigole et en ravine.

Enfin, le coordinateur provincial de l’environnement à l’Equateur a fait savoir que la dégradation du sol provoque une perte d’espèces végétales dont la population est peu consciente à cause de difficultés de mesure de suivre ces micro-organismes dont plusieurs familles d’espèces se trouvent rarement parmi celles emblématiques. ACP/Fng/Awa