Lancement à Kinshasa de la première édition du Salon Congo éducation

0
341

Kinshasa, 25 février 2020 (ACP)- L’Asbl PROGRESS a lancé jeudi, le projet « Salon Congo éducation », qui a pour objectif d’aider les jeunes engagés à opérer des meilleurs choix pour leur épanouissement personnel, leur insertion et réinsertion sociales, au cours d’un point de presse, à Kinshasa.

Le Coordonnateur de ce projet, Patrick Kanyinda Kanyinda, qui a présidée la cérémonie du lancement de la première  édition du Salon Congo éducation, sous le thème : « L’Orientation dans l’éducation pour un développement durable », a fait savoir qu’a travers ce thème, le Salon se propose d’appuyer le triptyque « Education-Formation-Emploi » afin de contribuer à l’émergence et au développement de la RDC.

« Salon Congo éducation a pour but de constituer le cadre privilégié de rencontre de tout genre, particulièrement pour des professionnels et auquel on n’a pas accès en temps normal. Il permet la participation de plusieurs catégories sociales dont les responsables pédagogiques, les autorités, les enseignants, les élèves, les étudiants, les chercheurs et les employeurs », a souligné le Coordonnateur Patrick Kanyinda Kanyinda.

Selon lui, l’aide qu’entend offrir ce salon à la jeunesse vise notamment l’amélioration du rendement professionnel des entreprises et secteurs dans lesquels évoluent les jeunes ainsi que le développement national dans le contexte de la mondialisation.

M Kanyinda Kanyinda, considère l’initiative Salon Congo Education comme un cadre de réflexion sur l’éducation de la jeunesse congolaise. Ce projet s’inscrit dans le volet de l’éducation de l’Asbl Progress.

Il est piloté, pour la circonstance, par un comité d’organisation composé des professionnels autonomes.

Le projet prévoit, pour la première édition, des activités telles que l’orientation, les expositions, les conférences et panels ainsi qu’une soirée de Gala qui clôturera l’événement.

« Ces choix concernent notamment les types d’établissement d’enseignement, de filière et de formation dans le cadre des études secondaires, supérieures et universitaires classiques ou de centres de formation non classique », a précisé le coordonnateur de Salon Congo Education.

De son côté, la conseillère spéciale du Chef de l’Etat en charge de la jeunesse et lutte contre les violences faites aux femmes, Chantal Mulop a rendu un hommage au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a placé la jeunesse au centre de sa vision stratégique et du développement  de la RDC, en mettant un accent particulier sur l’information continue de l’éducation des jeunes.

Chantal Mulop qui parraine le Salon Congo Education a  demandé à la jeunesse de s’approprier cette vision du Chef de l’Etat et d’en faire bonne usage.

 Il sied à noté que l’initiative « Salon Congo Education » part de la réflexion sur l’éducation de la jeunesse congolaise.

Le coordonateur du Progress Asbl, Odon Mulamba, le secrétaire général à l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), Jean Marie Mangobe ainsi que le coordonnateur de la Fondation Mapon, Michel Lokota Ilondo ont été parmi les intervenants à cette conférence.

ACP/ GGK