Le nul blanc de Mazembe traduit sa stérilité offensive et sa rigidité défensive en Ligue des champions de la CAF

0
304

Kinshasa, 25 févr. 2021 (ACP).- Le nul blanc du TP Mazembe de la RD Congo face à Al Hilal du Soudan, mardi à Omdurman, traduit la stérilité offensive et la rigidité défensive des Corbeaux lushois à la 25ème Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF).

L’attaque des « Badia Nguena … » a donné la preuve de sa sécheresse offensive lors de la dernière sortie à Khartoum, en match de la 2ème journée du groupe B. A cette occasion, Mazembe n’a pas fait montre de beaucoup d’agressivité et de pugnacité dans les assauts, qui les ont toujours caractérisés. Pour preuve,  contre Al Hilal, hormis deux offensives amorcées par Jean Baleke Othos, transfuge de la Jeunesse Sportive de Kinshasa (JSK) et monté à la 83ème minute. L’une, déclenchée sur le flanc gauche, a abouti à un service orienté vers un partenaire en position idéale à l’orée de la surface fatale mais dont la conclusion n’était pas bien cadrée.

L’autre et la dernière est une action menée en solitaire sur le flanc droit. Sur une chevauchée, le néo-Corbeau, pris en chasse par un garde de corps, envoie sa frappe sur le portier adverse, qui détourne le cuir en corner. L’exécution de celui-ci ne sera pas au rendez-vous du fait du dernier coup de sifflet.

CR Belouizdad donne l’alerte

La première preuve de cette improductivité remonte au stade de la commune de Kamalondo, à Lubumbashi, où le club algérien de CR Belouizdad n’a laissé aucune faille profitable aux Badia ngwena, sortis bredouilles. Le premier nul blanc à domicile symbolise l’alerte donné par CR Belouizdad.

Le deuxième nul sans but contre Al Hilal peur susciter des inquiétudes pour la suite de la compétition. Cela d’autant plus que Mamelodi Sundowns, prochain adversaire des Corbeaux cherchera à emboîter le pas à Al Hilal et au CR Belouizdad.  Un troisième nul vierge,  à défaut d’une défaite, risque de compromettre les chances de cette équipe, qui a toujours volé très haut aux interclubs de la CAF.   Il faudrait donc mettre fin à cette série sans but pour éviter le pire.

Deux nuls blancs positifs pour la défense

En deux sorties, la défense de Mazembe a bien rempli sa mission pour son imperméabilité durant 180 minutes de jeu. Le souhait des sportifs congolais est qu’il en soit ainsi pour la suite de la compétition. Pourvu que l’attaque change son fusil d’épaule car, face à cette infertilité offensive des attaquants, à force de subir, l’arrière-garde pourrait flancher et, là, Mazembe pourrait voir sa carrière s’arrêter dans cette compétition. ACP/Fng/Awa