Les bons du trésor adjugés mardi rapportent à l’État 9 milliards FC

0
206

Kinshasa 25 février 2021 (ACP).– Le gouvernement a encaissé mardi 9.000.000.000 (neuf milliards) FC provenant des bons du trésor mis en adjudication, indique un communiqué du ministère des Finances reçu vendredi à l’ACP.

Selon le communiqué, les résultats du lot de 3 (trois) mois d’échéance a rapporté 9.000.000.000 (neuf milliards) FC avec deux soumissionnaires servis, soit un taux  de couverture du montant mis en adjudication de 45%, au taux limite accepté de 27%, et un taux moyen pondéré de 26,39% ainsi que le pourcentage adjugé au taux limite accepté à 100%.

Le calendrier indicatif des émissions des bons du trésor pour le premier trimestre 2021 (de janvier à mars) indique que le gouvernement va emprunter sur le marché financier intérieur 180.000.000.000 (cent quatre-vingt milliards) FC.

Au total, le gouvernement compte lancer 9 (neuf) émissions des bons du trésor de 3 (trois) mois d’échéance pour une valeur de 40.000.000.000 (quarante milliards) FC pour ce mois de janvier, 80.000.000.000 (quatre-vingt  milliards)  FC en février et 60.000.000.000 (soixante milliards) FC en mars 2021.

Face à la faiblesse de la mobilisation des recettes, l’exécutif national a lancé en octobre 2019, les bons du trésor pour diversifier ses sources de financement, afin de faire face à ses dépenses publiques.

Rappelons qu’un bon du Trésor est un titre d’emprunt émis par l’Etat et remboursable à échéance. En République démocratique du Congo (RDC), c’est le gouvernement qui émet ces titres d’emprunt par le canal du trésor public. Quand un opérateur économique ou un particulier achète un bon du trésor, il prête de l’argent à l’État et devient son créancier. Garanti à 100 % par le gouvernement qui l’émet, le bon du trésor est l’un des placements les plus sûrs sur le marché monétaire. ACP/Fng/Awa