Nord Kivu : une délégation interinstitutionnelle s’imprègne des conditions de vie des pêcheurs de Vitshumbi et Kyavinyonge

0
127

Goma, le 25 Février 2021 (ACP).- Une délégation interinstitutionnelle composée du Gouvernement provincial et de l’Assemblée provinciale du Nord Kivu, a bouclé mercredi, une  mission à Kyavinyonge dans le territoire de Beni et à Vitshumbi, dans le  Rusthuru où elle s’est imprégné des  causes des  conflits qui opposent la coopérative des pêcheries des Virunga (copevi)  à la population de ces deux enclaves situées dans le parc des Virunga au abords du lac Edouard, indique un communiqué parvenu ce jeudi à l’ACP.

Après échange et éclaircissement avec les différentes couches représentatives de la population, plusieurs préoccupations ont été relevées, notamment, la non application du retrait de la convention entre l’ICCN et la Coopevi, les problèmes de ventes des parcelles dans l’enclave par les agents de  la coopevi, les ’arrestations et tortures récurrentes  des pêcheurs ainsi que la saisie de leurs  matériels des pêches par la marine Ougandaise,  la problématique d’attribution et radiation des numéros de pêche par la Coopevi, l’implication de certains agents de service de l’Etat dans la promotion de la pêche illicite au Lac Edouard, l’utilisation des filets prohibés par certains pêcheurs la perception des taxes dans l’enclave et enfin l’absence des frontières liquides entre la RDC et l’Ouganda sur le Lac Edouard.

Le chef de la délégation, Fatuma Sheilla Hassan, ministre provinciale de Pêches et élevages, a indiqué que plusieurs décisions ont été arrêtées par cette délégation mixte en vue d’ une cohésion sociale  notamment  l’observance stricte de la lettre du gouverneur, la suspension de la redevance  due à la coopevi jusqu’à nouvel ordre, la démarcation de la limite entre la RDC et l’Ouganda, l’ouverture des actions disciplinaires contre les agents de l’Etat impliqués dans la promotion de la pêche illicite,  le nombre des nappes de filets est fixé au maximum à 40 par pirogues, les pêcheurs et la population sont tenus à observer les dispositions de la Loi sur la conservation de la nature et la réglementation de la pêche.  ACP/Fng/Awa