Nord Kivu : une marche pour réclamer le retour à Goma des personnes arrêtées  dans l’affaire  Simba Ngezayo

0
122

Goma, 25 février 2021 (ACP).- La société civile du Nord Kivu, a organisé   jeudi  une marche regroupant plus de 700 personnes, hommes et femmes venus de Minova au Sud Kivu, Masisi et Nyiragongo, pour réclamer le retour immédiat à Goma des personnes arrêtées et transférées à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa dans le cadre de l’ enquête  sur l’assassinat de l’homme d’affaires  Philip Simba Ngezayo.

 Selon Me Léopold Bagula, l’un des avocats des familles de personnes arrêtées, l’objectif de cette manifestation  est de demander au Président de la République de relâcher les personnes arrêtées arbitrairement dans cette affaire ou de  les fixer sur le dossier.

Selon cet avocat, M. Victor Ngezayo, père du défunt, et homme d’affaires bien connu dans la région,   cherche à exploiter l’assassinat de son fils  pour régler de compte aux personnes  qui  occupent  des lopins de terre, dans sa concession de l’hôtel Karibu.

Les manifestants portaient de calicot sur lesquels on pouvait lire : «La liberté est la règle et la détention l’exception. Libérer ou présenter devant leur juge naturel tous les prévenus soupçonnés dans le meurtre deM. Simba Ngezayo».

Cette marche est partie du rond point Terminus pour chuter au bureau du Gouverneur de province, où ils ont déposé leur mémorandum.

 Philip Simba Ngezayo a été assassiné tôt le matin du mardi 3 novembre 2020 devant la porte d’une école maternelle, où il allait déposer son enfant. Les circonstances de sa mort ne sont pas jusque-là élucidées. ACP/Fng/Awa