Plaidoyer de l’ONG « Sentry » pour  l’harmonisation des taxes sur l’exportation de l’Or en RDC

0
85

Kinshasa, 25 fevrier 2021 (ACP) «Sentry», une organisation non gouvernementale (ONG) internationale, recommande aux pays africains notamment à la République démocratique du Congo (RDC),      l’harmonisation des taxes sur l’exportation de l’Or, en vue de lutter contre la contrebande de ces minerais en provenance des zones des conflits, indique un rapport de cette organisation dont l’ACP s’est procuré une copie vendredi.

Selon ce rapport, cette recommandation s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le trafic de l’Or en provenance des pays de  l’Afrique centrale et de l’Est, vers  le Moyen-Orient, l’Europe et les USA, qui exposent les entreprises de l’électronique, de bijoux, d’automobiles et des services financiers, à l’achat illicite de ces minerais.

A travers cette recommandation, elle sollicite  une collaboration entre d’une part, le Département d’Etat et l’Union Européenne (UE) avec, d’autre part, la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) et les gouvernements des pays africains, en l’occurrence la RDC, afin de réduire la contrebande et faciliter la croissance du commerce de l’Or libre de conflits.

Elle recommande également aux gouvernements, aux industries minières et aux banques, de favoriser la formalisation d’un commerce responsable et libre des conflits ainsi que de soutenir les mineurs artisanaux en appliquant le code « CRAFT » qui est une norme pour améliorer les conditions dans la mine artisanale en accord avec les normes internationales et le devoir de diligence.

Le conseil de sécurité des Nations Unies appelée à sanctionner

«Sentry» appelle, par ailleurs, le Conseil de sécurité des Nations Unies et l’U.E à établir les conséquences importantes par des sanctions,  à l’égard des ayants droits et des entreprises affinant et commercialisant l’Or en provenance de ces zones de conflits.

La même source précise cependant, qu’au-delà des améliorations enregistrées à travers la régularisation internationale, les normes  pour le devoir de diligence ainsi que les contrôles de l’industrie, plusieurs facteurs entravent les solutions durables pour résoudre cette problématique et constitue un nouveau défi pour les gouvernements et les industries.

Parmi ces obstacles figurent entre autre, des politiques faibles et mal appliquées à Dubaï, qui est l’un des centres aurifères mondiales où ce minerais atterri ainsi que des taxes déséquilibrées sur l’exportation de l’Or qui encouragent la contrebande entre les pays voisins, notamment l’Ouganda qui a des taxes basses par rapport à la RDC.

Il s’agit également du manque de financement des mines responsables et libre de conflits dans ces pays africains, qui exposent les coopératives minières aux acteurs illicites en leur fournissant des préfinancements.

«Sentry» est une ONG internationale  qui a pour mission de contrer les principaux moteurs du conflit et créer un nouveau levier pour la paix, le droit de l’homme et la bonne gouvernance. Elle examine les questions liées à l’enrichissement issu des actes criminels de guerre en Afrique et de leurs auteurs, rappelle-t-on. ACP/Fng/Awa