Refus de céder des portions de parcelles pour le passage des gros camions remorques à Katoyi

0
141

Goma, 26 février 2021 (ACP).- Les habitants du quartier Katoyi précisément de l’avenue Géomètre dans la commune de Karisimbi, ont refusé catégoriquement de céder des portions de leurs parcelles évaluées à 30 mètres par personne, pour la construction d’une artère à travers laquelle, les gros camions remorques commenceront à passer, prévue par la mairie dans le cadre aussi bien de l’urbanisation de la ville que de réduire les embouteillages causés par ces engins en plein centre-ville, a constaté l’ACP jeudi sur place.

Pour un habitant à qui il est demandé de céder une partie de sa parcelle pour cette fin, il est hors de question d’en obtempérer, à forte raison que, rien ne lui avait été dit à titre préventif, lors de l’achat de sa propriété il y a plus de deux décennies, et alors rien ne peut lui   convaincre de céder même un millimètre de sa concession.

A en croire, le Vice-président de la société civile du Nord-Kivu, M. Vicar Batundi, le grand problème reste le déficit d’informations qui a toujours régné entre les administrateurs et les administrés, par le fait que, ce plan peut pouvoir exister, sauf que, les populations n’en sont pas préparées en avance afin d’éviter les éventuelles tractations. Ces résistances populaires sur la construction de cette artère si importante pour le désengorgement de la ville sur le plan de la circulation routière, a-t-il indiqué, se fondent par cette réalité liée au déficit de la communication ou à la désinformation.

M.Joël Miroza, le chargé de communication du maire de la ville, a quant à lui soutenu que, c’est la population qui ne fournit pas assez d’efforts pour avoir des bonnes informations, car un homme averti ne peut en aucun cas acheter une parcelle sans en avoir les plus amples détails. Ce plan existe et doit bel et bien être mis en œuvre dans le sens de la fluidité de la circulation routière au niveau de la ville qui compte actuellement un nombre assez élevé d’engins roulants. Il a enfin demandé, à cette population de coopérer d’autant plus que, ça va de l’intérêt de leur chère et belle ville ainsi que celui des vies humaines par rapport aux accidents y enregistrés suite aux embouteillages.

A noter que 3 avenues dudit quartier sont concernées dans ce programme de construction de cette grande artère visant à créer un passage particulier pour les gros camions remorques, afin d’éviter les embouteillages voire même des éventuels cas d’accidents dus à ce couac. ACP/Kayu/NiG/JFM