Demande d’annulation des arrêtés de nomination à l’OVDA et l’ONRH par l’intersyndical du Développement Rural

0
781

Kinshasa, 27 Février 2021(ACP).- L’intersyndical du ministère du développement Rural a sollicité,  au niveau de la primature, l’annulation des arrêtés ministériels,  portant nomination et mise en place des agents et cadre au sein de l’Office des voies de desserte agricole (OVDA) et l’Office nationale de l’hydraulique rural (ONHR).

M. Paul YAPAY, le président de cet intersyndical l’a signifié vendredi au cours d’une assemblée générale,  convoquée avec les agents.

Il en a profité pour leur faire la restitution, après avoir été  invité à la primature. Celle-ci voulait juste savoir les raisons de ce conflit. L’arrêté en question est en violation des décrets numéros 20/008 et 20/009 du 1/4/2020, portant création d’une commission tripartite, qui avait pour rôle d’élaborer le cadre organique, les termes de référence d’emploi et le manuel de procédure avant la mise en place et affectation des agents et cadres dans ces offices.

Le 1er ministre sortant a alors pris connaissance du dossier, relatif à l’indignation et à la manifestation des agents le jeudi 4 février 2021, au sujet de l’annulation de ces arrêtés ministériels, au moyen d’un mémorandum.

L’intersyndical exige donc la mise en place d’une commission tripartite,  composée des experts des ministères du Développement Rural,  de la Fonction publique et des organisations syndicales attitrés. Elle aura comme mission l’élaboration du cadre organique,  du référentiel d’emploi et du manuel de procédure.

Le mémorandum adressé au Président de la République  avait été remis au conseiller spécial du chef de l’État,  en matière stratégique,  Vidiye Tshimanga. ACP/CL/KJI