Ituri : deux présumés voleurs de pilonnes destinées à l’éclairage public à Bunia et Djugu arrêtés par la PNC

0
323

Bunia, 27 février 2021(ACP).-Deux présumés voleurs de pilonnes destinées au projet de l’éclairage public de certains axes de la ville de Bunia, de Djugu centre et Fataki centre sont arrêtés par les éléments de la Police d’investigation criminelle (PIC), a constaté Samedi l’ACP.

Dans une réaction à chaud, le manager général de l’entreprise Group Engeneers on call services (GEOC) qui exécute ce projet, Ir Dieu Merci Binene, a déclaré qu’il a surpris tôt le matin en flagrance vers la route qui mène vers la localité de Dele l’un de ce présumé malfrat en possession de deux pilonnes avant d’alerter la police.

Il ressort de premières déclarations de ces deux présumés voleurs a-t-il laissé entendre qu’il ait d’autres complices qui travaillent en réseau dans le but de saboter ce projet communautaire parce que, a-t-il relevé, son entreprise a enregistré plus de cinq cas de braquages au niveau du site où sont entreposés ces pilonnes en plus d’une tentative notifiée dans son bureau de travail.

Ir Dieu Merci Binene a expliqué que depuis le début de cette série de braquages ça fait aujourd’hui un cumul de trente-quatre pilonnes déjà emportées par le réseau de ces malfrats pour une valeur totale de 8.500 USD soit 250 USD la pièce.

Pour éviter que demain les lampadaires qui seront bientôt installés ne soient emportés par les inciviques, Ir Dieu Merci Binene a appelé les habitants du chef-lieu de l’Ituri à s’approprier ce projet en dénonçant ceux qui entretiennent ce réseau mafieux car selon lui, de tels actes risque de porter préjudices au projet du fait que bailleur qu’est la Monusco menaçait de le transférer à Beni en province sœur du Nord-Kivu pour »son non appropriation » par la population.

Il a rappelé que la première phase de ce  projet vise à contribuer à la sécurisation de points chauds de la ville de Bunia par l’installation de 104 lampadaires, vingt-deux à Djugu centre et trente autres à Fataki grâce à l’éclairage public à l’aide l’énergie solaire.

Pour la prise de mesures d’accompagnement

Par ailleurs, l’Ir Dieu Merci Binene a émis le vœu de voir les autorités compétentes prendre d’ors et déjà des mesures d’accompagnement de ce projet afin qu’une fois celui-ci leur sera remis que les comités de suivi et de sécurisation de ces lampadaires soient mise en place pour pérenniser ce projet.

Pour lui les cas de vols de pilonnes est une chose qui doit alerter les différentes autorités qui sont appelées à sécuriser cette dotation de la Monusco en faveur de la population de Bunia et du territoire de Djugu.   ACP/CL/KJI