Le retrait de la MONUSCO ne signifie pas la fin de l’ONU, selon David Mclachlan-karr

0
190

Kananga, 27 février 2021(ACP).- Le retrait progressif et responsable d’ici le 30 juin prochain de la Mission des Nations Unies pour la  stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) au Kasaï Central et au Kasaï ne signifie pas la fin de l’ONU, a affirmé, jeudi, à Kananga, M. David Mclachlan-Karr, représentant spécial Adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC.

L’ONU continuera à soutenir le pays et la contrée du Kasaï dans les domaines de la stabilité, la cohésion et la protection sociale, la bonne gouvernance ainsi que les droits de l’homme, a-t-il déclaré au sortir d’un entretien avec le gouverneur intérimaire du Kasaï Central, M. Tharcisse Kabatusuila Mbuyamba.

Selon lui, le plan de retrait de l’ONU prévoit le renforcement des investissements dans le domaine agricole et la lutte contre l’insécurité alimentaire en plus du développement de ce secteur.

Il en sera aussi, a-t-il ajouté, de la mise sur pied d’un programme spécifiquement conçu pour les femmes et les jeunes filles pour leur permettre d’accéder à l’éducation de base et la santé au même titre que les hommes. ACP/CL/KJI