Une résolution de l’ONU appelant les Etats en conflits locaux à des cessez-le-feu pour favoriser la campagne de vaccination anti-Covid-19

0
93

Kinshasa, 27 février  2021 (ACP).- Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté vendredi à l’unanimité une résolution appelant tous ses Etats membres à soutenir « une pause humanitaire durable » de tous les conflits locaux afin de permettre les campagnes de vaccination contre le nouveau coronavirus, ont rapporté samedi les médias internationaux.

La résolution 2656 entend permettre aux vaccins, dont la distribution a commencé le 24 février dans le cadre de l’initiative COVAX, d’atteindre ceux qui vivent dans les zones en conflit.

Elle appelle tous les Etats membres à financer COVAX afin de faciliter l’accès des pays en développement aux vaccins, à coopérer pour lever les barrières logistiques à un accès équitable en incluant des groupes vulnérables comme les réfugiés dans les campagnes nationales de vaccination, et à soutenir des cessez-le-feu locaux pour que les vaccinations puissent être menées dans les zones en conflit.

Dans le passé, des cessez-le-feu ont été mis à profit pour vacciner les communautés vulnérables. En 2001, une pause de deux jours de la guerre en Afghanistan a permis à 35.000 personnels de santé et bénévoles de vacciner 5,7 millions d’enfants de moins de cinq ans contre la polio.

La première livraison des vaccins via l’initiative COVAX a débuté mercredi dernier, avec 600.000 doses du vaccin d’AstraZeneca arrivant au Ghana. .ACP/CL/KJI