0
583

Kinshasa 26 février 2021 (ACP).- Le bourgmestre de la commune de Kinseso Jacques Bile a indiqué vendredi lors d’un entretien  avec l’ACP, que de la visite de la  Première Dame de la RDC, Denise  Nyakeru Tshisekedi dans sa municipalité, à l’occasion de l’inauguration de  l’EP. X Kinseso, constitue un acte d’encouragement et de fierté pour son administration et sa population, au regard des  efforts consentis jusqu’ici pour la sécurité et le développement de cette entité.

Il a fait  savoir qu’à travers ce geste Mme Denise Nyakeru, vient de témoigner son intérêt pour la  mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base  dans cette contrée et l’encadrement de la jeunesse  locale, avenir de demain, avant de souligner que la commune de Kinseso  aspire à un développement endogène qui exige une lutte collective contre la pauvreté, de la part des habitants, principalement  des jeunes.

Il a profité de l’occasion  pour réitérer son  plaidoyer  en faveur de la reprise des travaux de construction des avenues de la Paix  et de la Renaissance, restés suspendus depuis plusieurs années, soutenant que ces deux voies, une foie modernisées, vont favoriser le désenclavement partiel de la municipalité ainsi que le décollage économique.

Parlant de la sécurité, l’autorité municipale a affirmé que son administration poursuit sa lutte contre le banditisme des jeunes, en compagnie des agents de la police qui sont  à pied  œuvre dans les différents quartiers, surtout dans les endroits  reculés de  la contrée  en vue de  faire régner l’ordre et la quiétude.

«Le calme est redevenu dans la commune de Kinseso  grâce à l’intensification des patrouilles policières menées dans le cadre du couvre feu instauré par le Gouvernement,» a-t-il déclaré, évoquant néanmoins la nécessité pour l’Etat d’augmenter le nombre de postes de police dans les quartiers, pour promouvoir une politique de proximité de la police vis-à-vis de la population. ACP/