La CNJPE appelle les gouvernants et la jeunesse à mettre le travail au cœur de la chaîne des valeurs

0
139

Kinshasa, 28 février 2021 (ACP).- La Coalition nationale des jeunes politiques et entrepreneurs (CNJPE) a, au cours d’une conférence organisée samedi à Kinshasa, appelé les autorités et la jeunesse congolaise à mettre le travail au cœur de la chaîne des valeurs afin de préparer la relève et hisser haut le flambeau de la République démocratique du Congo.

« La priorité absolue est de remettre le travail au cœur de notre système des valeurs, par-là, nous comprenons que le démarrage de la bonne gouvernance qui emmènera au progrès n’est que le fait de se mettre au travail, ce fait qui est l’une de nos valeurs incitatrices, étant jeunes congolais« , a déclaré le coordonnateur de la CNJPE, Joe David Mbombo.

Outre cet aspect évoqué, M. Mbombo a également invité la jeunesse congolaise à avoir comme leitmotiv d’autres valeurs telles que l’unité, le bénévolat, le volontariat, l’entrepreneuriat et la méritocratie. Pour lui, ce n’est qu’en privilégiant ces éléments, avec l’implication des gouvernants évidemment, que la jeunesse congolaise pourra avoir une certaine assurance du progrès et l’indépendance financière.

Pour M. Serge Kadima, coordonnateur des étudiants de l’Université Libre de Kinshasa (ULK) et un des intervenants à cette conférence, la jeunesse congolaise et les étudiants en particulier, devraient être conscients de ce que le pays attend d’eux. « La jeunesse doit comprendre qu’elle est comme une fleur.

Et c’est d’elle que viendra les fruits. Elle doit s’impliquer dans l’entrepreneuriat pour ne pas souffrir dans la mesure où l’offre est largement inférieure à la demande sur le marché du travail« , a-t-il dit.

Notons que cette conférence avait pour thème : « implication d’une jeunesse active et productive pour un Congo nouveau et développé ». Elle s’est clôturée par la signature d’un cahier des charges qui sera remis prochainement au premier ministre lorsqu’il va recevoir les représentants des organisations de la jeunesse, dans le cadre des consultations qu’il a entamées depuis le lundi dernier. ACP/CL/May