Le coordinateur  des Ecoles conventionnées catholiques Tshumbe-Ouest plaide pour le maintien de l’Otetela comme langue d’enseignement de base au Sankuru

0
470

Lodja 28 février 2021 (ACP).- Le coordinateur diocésain des écoles conventionnées catholiques Tshumbe-Ouest, Marc Lomembe a plaidé, au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue samedi dans son bureau de travail à Lodja,  pour le maintien de l’Otetela comme langue d’enseignement de base dans la province du Sankuru.

Il a évoqué plusieurs motivations pour justifier le maintien de l’Otetela au Sankuru relevant notamment qu’elle est déjà l’unique langue d’enseignement au degré élémentaire disposant des supports didactiques appropriés.

«L’enseignement en Otetela est aussi ancien que l’enseignement en RDC», a affirmé le coordinateur diocésain des Ecoles conventionnées catholiques de Tshumbe-Ouest, qui estime que «l’apprentissage en Otetela au degré élémentaire ne peut être remplacé par une autre langue, même si la nouvelle langue était de même souche, parce que c’est toute une culture qu’il faut déraciner et les ressources ne sont pas disponibles pour recycler efficacement une culture».

Il a, en outre, cité plusieurs instruments juridiques des arrêtés ministériels ainsi que la loi-cadre de l’enseignement N°14/04 du 11/02/2014 et les lois organiques 04/15 et 06/15 en rapport avec la décentralisation et découpage territorial de 2015, pour appuyer la nécessité de maintenir l’Otetela comme  langue d’enseignement de base au Sankuru où cette langue est parlée dans presque tous les coins.

Parmi les nombreux supports de l’enseignement de l’Otetela  dans le degré élémentaire au Sankuru, le coordinateur Marc Lomembe a cité, entre autres, «Tshaasa»,  «Okanda wa Akumi », «Okanda wa Waewo»,  «Dyoodyelo dya Anaa», «Dikelemba dya Edjedja», «Dikelemba dya Oyooyo», «Loshilambo», «Dictionnaire Otetela-français», «Gramatika Otetela», «Tako dya Tondo», «Tako dya Hende», «Kyanda ya mbeya mbadya la mfunda Otetela», etc. ACP/CL/May