Plaidoyer pour la prise en compte de la société dans la gestion du pays

0
179

Kinshasa, 28 février 2021(ACP).- Les organisations de la société civile ont plaidé auprès des autorités gouvernementales pour leur prise en compte dans la gestion du pays, lors de la poursuite de leur réflexion samedi dans la commune de Lemba, sous la conduite de Jean- Marie Ntantu-Mey, promoteur du  B A C.

Au cours de cette rencontre, les acteurs de la société civile ont réfléchi sur la marche et les perspectives d’avenir du pays et un accent particulier a été mis sur la prise en compte de la société civile dans la gestion du pays.

M. Ntantu-Mey qui a plaidé pour une justice distributive dans la gestion du pays et l’amélioration des conditions de vie de chaque citoyen, au prochain gouvernement, a indiqué qu’après la lutte collective des forces politiques et sociales, que le résultat puisse être bénéfique  non seulement aux partis politiques, mais aussi aux acteurs de la société civile. « Nous n’avons pas  combattu pour le simple changement des dirigeants, mais aussi et surtout pour le changement du système de gestion du pays et la convention des mentalités« , a- t-il dit.

Pour  sa part, le directeur général de l’Institut de recherche et d’Enseignement de la démocratie (IRED), Paul  Kibal, a fait savoir que l’État congolais doit changer le système de la démocratie indirect  à la démocratie directe et la politique soit l’affaire de tous.

Les participants ont suggéré démarré les actions sur le terrain, pour leurs revendications, notamment la révolution en  cas de la non-prise en compte de leur plaidoyer. ACP/CL/May