Préparatifs à Kenge de la journée internationale de la femme

0
160

Kenge, 28 février 2021 (ACP)- la Cheffe de Division genre, enfant et famille de la province du Kwango, Thérèse Ilongo Mukanza a, en guise du préparatif de la Journée internationale de la femme (JIF), célébrée le 8 mars de chaque année, programmé plusieurs activités  notamment la sensibilisation qui a été déjà démarrée à la radio avec des femmes, des pièces théâtrales basées sur le genre, des matchs de foot féminin, des jeux «Nzango» et des danses folkloriques avec l’implication de toutes les couches de la population féminine de différents quartiers de la ville de Kenge.

Mme Ilongo Mukanza l’a annoncé samedi à l’ACP, précisant qu’avait déjà tenu plusieurs réunions préparatoires à cette fin pour sensibiliser avec les professionnelles des Medias à la radio à la manière dont les femmes doivent se protéger contre la Covid-19.

Se référant au thème national et international en attendant la publication du thème provincial, elle a signalé que les activités proprement dites démarreront la semaine prochaine dans le Kwango où l’emploi non structuré occupe une grande majorité des celles-ci qui s’adonnent à des activités informelles  afin de faire face à la pauvreté.

La cheffe de division a, également relevé parmi les difficultés auxquelles sont confrontées les femmes, la modicité des salaires dans des emplois formels dominés par les hommes, le manque des ressources monétaires, les discriminations basées sur le genre notamment dans les domaines de  l’éducation, de  la santé, de  l’emploi et de l’accès aux ressources naturelles.

Pour Mme Ruth Nzumba Manzo, alias R10, commerçante de son état, a indiqué que les femmes ne doivent pas se déconsidérer, car elles ont les mêmes compétences que les hommes et peuvent avec une volonté et une détermination, changer leurs conditions de vie et développer aussi leurs milieux.

Parlant de son propre cas, elle a fait savoir que c’est par de petites activités  comme vendeuse ambulante   de petits articles de première nécessité et des denrées alimentaires, d’où elle est partie pour devenir aujourd’hui une grande femme d’affaires et propriétaire d’une grande alimentation, scolarisant avec aisance ses enfants à l’Université.

S’agissant de la fête du 8 mars, Mme Nzumba a invité les femmes du Kwango à suivre son exemple qui leur permettrait d’être autonomes en évitant la mendicité.

Dans le même registre,  Germaine Kikwa, femme d’affaires et gérante du célèbre restaurant-bar «GERKI», opérationnel depuis 2008, a interpellé les femmes et les filles à éviter les antivaleurs telles que la jalousie, la peur,  la haine et l’oisiveté ainsi qu’à pratiquer le petit commerce pour leur autonomisation. ACP/CL/May