V.Club prend le dessus sur Bomoko Nouvelle Vie (5-0) en amical de football

0
153

Kinshasa, 28 févr. 2021 (ACP).- L’AS V.Club de Kinshasa a pris le dessus sur Bomoko Nouvelle Vie de division II de l’Entente urbaine de football de Kinshasa (EUFKIN)-Lukunga sur le score de 5-0, samedi au stade des Martyrs de la Pentecôte en match amical.

Lors de cette rencontre à manche unique de près de 60 minutes, le groupe des joueurs de V.Club restés à Kinshasa ont réussi ont infligé ce score à leurs adversaires grâce à un doublé d’Eric Kabwe wa Bantu, aux réalisations de Modeste Makengo Mwanza, Bienvenu Ekofo alias Adebayor et Mahdi Siblini,  un jeune libanais né à Kinshasa mais qui se réclame Congolais.

Les deux derniers artificiers, David Plachta, un jeune congolais venu de Belgique, et Mahamat, un jeune camerounais de 17 ans, ont aussi pris part à cette rencontre, à l’occasion de laquelle V.Club a également aligné Nelson Lukong Bongaman dans les perches, Patou Ebunga Simbi, Mabele Bawaka, Landu Phwati, qui est revenu de Maniema Union après sa fracture contractée en demi-finale de la dernière Coupe du Congo, remportée par le club vert et noir de Kindu devant Renaissance du Congo de Kinshasa, Mangoma, Rolly Balumbi, Modeste Makengo Mwanza, Eric Kabwe wa Bantu, Zao Matutala et Papy Tshishimbi.

Pour la circonstance, l’équipe de V.Club a été coachée par deux entraîneurs de fortune : un stagiaire qui évolue dans l’ombre du staff technique chapeauté par Jean Florent Ibenge en séjour de préparation au Caire, en Egypte, du match du 6 mars prochain, dans le cadre de la 3ème journée du groupe A de la 25ème Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF) face au club local d’Al Ahly.

Quatre  nouveaux joueurs alignés par V.Club face à Bomoko Nouvelle Vie

Les quatre nouveaux joueurs alignés samedi par l’AS V.Club face à Bomoko Nouvelle Vie sont en quête de l’embauche au sein du team vert et noir. Il s’agit de : David Plachta, Mahdi Siblini (tous les deux de peau blanche), Mahamat Madi et Bienvenu Ekofo alias Adebayor.

A l’absence d’une voix autorisée à même de donner des informations sur ce quatuor, chacun de ces joueurs a délié sa langue pour se présenter individuellement.

David Plachta : «Sans club, je viens tenter ma chance»

« J’ai 21 ans, je suis Congolais, ma mère est congolaise et mon père de nationalité belge. Je viens de la Belgique et je suis venu tenter ma chance dans V.Club que je considère comme le meilleur club du Congo. Pour l’instant, je suis sans club et libre de tout engagement. Mais, auparavant, j’avais évolué à l’Union Saint Gilloise, une équipe de division 2 du championnat de Belgique.

Je suis passé dans d’autres de division 1 comme Tubize. Une fois arrivé ici, j’ai vu et parlé au coach Ibenge, qui m’a autorisé à m’entraîner avec les autres. Pour l’instant, l’ambiance est au beau fixe et je me sens comme un poisson dans l’eau. Je vais bosser dur pour convaincre le staff technique sur ma vraie valeur.»

Mahdi Siblini : « Je suis venu de mon propre gré »

«Je suis Congolais et je suis né ici à Kinshasa des parents libanais. Pour l’instant, je reviens de la Croatie où j’ai évolué. Mais, avant cela, je suis passé par le centre de formation du FC Barcelone. Avant de m’envoler pour l’Europe, j’avais presté au sein de l’Olympique Club de Kinshasa et Ujana. Je suis venu de moi-même et j’espère que je finirai par convaincre par mon travail.»

Mahamat Madi : « Omossola m’a ouvert la porte de V.Club ».

«Je viens du Cameroun. Auparavant, j’étais en Belgique où j’ai évolué dans une équipe de 4ème division. Mais, cela n’a pas marché pour raison de la pandémie du coronavirus. Raison pour laquelle j’ai pris du recul pour d’autres objectifs. C’est ainsi qu’arrivé ici, je me suis mis à la disposition d’un frère aîné, Simon Omossola, que j’accompagne toujours à l’entraînement. C’est donc lui, qui m’a ouvert les portes de V.Club. Le coach Ibenge, qui me connaissait déjà, m’a donné son aval pour que je vienne m’entraîner avec les autres.

Comme on m’a vu à l’œuvre plus d’une fois, aujourd’hui on m’a donné l’occasion de m’exprimer. J’ai 17 ans et il n’y a pas plus jeune que moi dans tout l’effectif de V.Club. Sans peur de la concurrence, j’ambitionne de travailler d’arrache-pied pour convaincre tout le monde. J’estime que c’est aux côtés des grands que l’on devient grand et je tiens à réussir coûte que coûte. Malgré mon statut de benjamin, il n’y a rien dire sur l’accueil et l’ambiance du travail », a-t-il fait savoir.

Le dernier du groupe, Bienvenu Ekofo alias Adebayor, sans beaucoup de détails, il s’est renvoyé à l’Académie de l’ancien international congolais Trésor Lwalwa.

Son profil, son gabarit et sa chevelure  ressemblent à ceux de l’ancien international togolais Emmanuel Sheyi Adebayor. Ce qui justifie le pseudonyme qui lui est collé à la peau. ACP/CL/May